01/05/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Le gouvernement a décidé d'encadrer les prix des masques chirurgicaux, annonce ce 1er mai 2020 Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances. Le prix maximum de vente aux consommateurs des masques à usage unique (de type chirurgical) est donc fixé à 95 centimes d’euros toutes taxes comprises l’unité (soit 47,50 euros la boîte de 50 masques). « Il s’agit d’un prix plafond que la DGCCRF contrôlera pour s’assurer qu’il ne soit pas dépassé, précise le communiqué. Le Gouvernement s’assurera par ailleurs que le niveau des marges reste contenu dans les différents circuits de distribution. » Les prix des masques en ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 01/05/2020 à 11:15

    alerter
    Comment fait on pour vendre des masques à 95cts TTC alors qu’on les a acheté 99 cts HT ???La vente à perte est interdite en France.
  • 01/05/2020 à 11:34
    PCC
    alerter
    Et la TVA ?elle reste à 20% , elle pourrait passer à 2,1 pour crise sanitaire majeure , et le gvt pourrait baisser sa rem de 20% comme en Nouvelle Zélande qui gère de manière exemplaire avec 19 décès soit à peine 4/ millions d'habitants quand nous sommes à plus de 360/millions .
  • 01/05/2020 à 13:41
    nhl
    alerter
    Bah il fallait s'y attendre, comme pour les gels hydro ...
  • 01/05/2020 à 15:24
    fama81
    alerter
    Que l'Etat réquisitionne les millions de masques chirurgicaux des GMS et les redistribue aux soignants et malades gratuitement.
    La vente des masques chirurgicaux ne doit pas être un tremplin pour redynamiser les GMS.
  • 01/05/2020 à 15:27
    roller33
    alerter
    Agnès Pannier Runacher vient de dire sur LCI 0 14H35 que le gouvernement étudie une liste de personnes "fragiles" qui auront droit à une distribution gratuite de masques chirurgicaux ; elle répondait au Dr Sebbag ( infectiologue à la Pitié-Salpêtrière ) qui l'interpellait sur la nécessité de rendre gratuit le masque en tant que dispositif de santé publique mis en regard du coût d'1 jour de réanimation : 9000 euros ..

    D'autre part, face à la polémique naissante, elle a précisé que les stocks annoncés par la grande distribution ne sont pas présents sur le territoire national mais arrivent au fur et à mesure comme pour les autres commandes.

    Affaire à suivre...
  • 01/05/2020 à 15:41
    Sophie 69
    alerter
    0.95 c pour une famille de 4 personnes à raison de 4 masques par jour cela fait 16 euros par jours × 30 = 480 euros ....par mois . Beaucoup de famille ne pourront pas se le payer . Les masques chirurgicaux doivent être remboursés pour les malades . On arrête le confinement et tout le monde au boulot. Arrêtons de nous focaliser sur ces masques. Cela devient risible et sera contre productif en terme d'image. Regardez dans les forums suite à la publication des articles de certains confrères...toujours la même rengaine : nanti, antimonopole....et j'en passe . Nous devons à mon avis avoir qu'un seul message : militer pour le remboursement par l'état des masques prescrits sur ordonnance par les médecins pour les malades et les cas contacts. Nous ne devons pas nous comparer à la GMS, nous ne faisons pas le même métier même si certains aimeraient....c'est le seul moyen pour sortir la tête haute de ce merdier des masques !
  • 01/05/2020 à 15:48
    Dios Mine
    alerter
    Tu as bien raison sophie 69. Nous devons nous battre dans tous les médias et réseaux sociaux pour que le masque chirurgical soit remboursé sur prescription médicale si cas avéré ou cas contact. C'est le seul message à faire passer : remboursement des masques chirurgicaux par l'assurance maladie sur prescription médicale. Nous devons passer pour des soignants avant tout et le business suivra !
  • 01/05/2020 à 16:03
    Cairn
    alerter
    Vous avez bien raison . Message à l'ordre et aux syndicats : vendons (entre guillemets...) lde la gratuité (remboursement) pour les malades et personnes à risques pendant que la GMS vendra réellement des masques à la population. Pour schématiser : en pharmacie c'est gratuit , en GMS c'est payant !
  • 01/05/2020 à 16:07
    roller33
    alerter
    Le problème, c'est que quand Carine Wolf passe à la télévision ( au moins 3 fois sur les chaînes d'information en continue ), on dirait la ravie de la crèche : tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles...
  • 01/05/2020 à 16:13
    roller33
    alerter
    Je vous suggère aussi de visionner les web conférences de l'ordre : plus plan-plan que ça tu meurs ( zéro de tension, faudrait voir à pas être patient à risque pour le SARS-CoV-2 !!! )
  • 01/05/2020 à 22:08
    Patrice59
    alerter
    Entièrement d'accord avec sophie69 et les commentaires suivants.
    Que pense le ministre de la santé de tout cela ? À ma connaissance silence radio pour l'instant. Bercy et l'avenu de Segur se parlent ils ? Matignon a t il fait un arbitrage favorable à Bercy ? Sybeth va sûrement nous l'expliquer........
  • 01/05/2020 à 22:08
    Patrice59
    alerter
    Entièrement d'accord avec sophie69 et les commentaires suivants.
    Que pense le ministre de la santé de tout cela ? À ma connaissance silence radio pour l'instant. Bercy et l'avenu de Segur se parlent ils ? Matignon a t il fait un arbitrage favorable à Bercy ? Sybeth va sûrement nous l'expliquer........
  • 02/05/2020 à 12:05
    charlie 67
    alerter
    une seule solution chers confrères opposez vous au prélèvement de la cotisation ordinale
    évitez de vous syndiquer
    silence radio sur les mots d'ordre
    majorité silencieuse? bouclons la mais il ne faut pas compter sur nous pour les autres choses gratuites.
  • 02/05/2020 à 14:48
    vorian2
    alerter

    je suis d'accord avec sophie69 et je suis pret à aller plus loin...

    fermer mon officine 15 à 30 minutes par jour

    certes symbolique;mais il faut expliquer aux personnes qui viennent chez nous ce qu'il en est de la situation depuis le 3 mars..car les medias rabachent que les masques sont en pharmacie

    ensuite demander comment en disant le 13 avril 2020 sans lever le droit de preemption la loi qui doit s'appliquer jusqu'au 31 mai 2020 ne s'applique pas à la GMS
  • 03/05/2020 à 14:00
    maidofthemist1309
    alerter
    Comment se sortir de tout cela !!!
    La GDS s'y met et le gouvernement plafonne le prix...
    Mais on fait quoi quand on a une commande faite une bonne semaine avant ces décisions, déjà réglée en totalité et qui arrive bientôt. Et que le prix d' achat a l'unité dépasse le prix de vente autorisé. On les vends à perte ah ben non c'est interdit, on les vend le prix qu'on s était fixé soit un euro de plus que ceux qui est autorisé et on a le droit a la répression des fraudes, soit je refuse la commande et je perds mon argent ...
  • 03/05/2020 à 14:00
    maidofthemist1309
    alerter
    Comment se sortir de tout cela !!!
    La GDS s'y met et le gouvernement plafonne le prix...
    Mais on fait quoi quand on a une commande faite une bonne semaine avant ces décisions, déjà réglée en totalité et qui arrive bientôt. Et que le prix d' achat a l'unité dépasse le prix de vente autorisé. On les vends à perte ah ben non c'est interdit, on les vend le prix qu'on s était fixé soit un euro de plus que ceux qui est autorisé et on a le droit a la répression des fraudes, soit je refuse la commande et je perds mon argent ...
  • 03/05/2020 à 19:32
    Nicolas 34
    alerter
    Il eut été préférable de ne pas commander des masques hors de prix cher confrère.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK