08/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les urnes ont rendu leurs résultats. A l’issue du vote qui s’est clôturé ce mercredi 7 avril à midi, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a remporté les élections Unions régionales de professionnels de santé (URPS) 2021 des pharmaciens libéraux avec 58,96 % des votes (100 sièges sur les 162 à pourvoir)) sur la base des suffrages exprimés (95,12 %) contre 41,04 % (62 sièges) en faveur de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

Philippe Besset, président de la FSPF, savoure sa victoire et reste donc le président du syndicat majoritaire qui consolide ses positions (48,80 % des voix en 2015). « Je suis très satisfait même du taux de participation compte tenu du contexte Covid, les pharmaciens ont exprimé leurs soutien au syndicalisme malgré les difficultés. »

Fort du résultat de ces élections qui n’enregistrent pas de changement de majorité dans les régions, Philippe Besset a annoncé sa nouvelle ligne de politique syndicale : « Je vais demander au conseil d’administration de la FSPF de s’opposer à la tacite reconduction de la convention actuelle et l’ouverture d’une nouvelle convention avec trois axes forts : la revalorisation de la rémunération, l’inscription dans le marbre des nouvelles missions nées pendant la crise sanitaire et le soutien aux pharmacies de proximité. » Il souhaite faire l’unité autour de sa « campagne de projets » et déclare tendre la main à l’USPO. 

De son côté, Gilles Bonnefond, président de l’USPO, ne cache pas sa déception et se dit être victime de l’absentéisme qui a pesé sur le résultat de ces élections. « Le mode de scrutin électronique, le calendrier de cette élection qui tombe en plein dans le week-end de Pâques et la crise sanitaire ont plombé la participation des pharmaciens, même si le score reste élevé par rapport à d’autres professions », commente-t-il à chaud. « Le discours populiste l’a emporté sur le discours explicatif de la réforme que nous avons conduite depuis 2018, regrette-t-il. Néanmoins, les résultats montrent que l’USPO (qui avait recueilli 42,60 % des voix lors de la précédente élection) n’est pas un syndicat éphémère et il aura voix au chapitre dans les futures négociations, prendra ses responsabilités et engagera la profession dans une politique orientée vers les besoins du patient. »

Le taux de participation le plus élevé

De source ministérielle, le taux de participation des pharmaciens a été de 47,05 % (12 271 votants sur 26 079 inscrits), un score en deçà de celui de 2015 qui avait dépassé de quelques points la barre des 50 %.

En 2021, le collège « Pharmacies» réalise le meilleur taux de participation, devant les chirurgiens-dentistes (42,48 %) et les orthophonistes (29,95 %), alors que les médecins enregistrent un score historiquement bas (22,66 % contre 39,92 % en 2015).





François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 08/04/2021 à 12:04
    BREZHONEG
    alerter
    Pour le vainqueur (archi minoritaire) , on a vu. Mais pour le perdant, c'est notre metier.Ca va continuer , la lente degringolade, avec des episodes passagers style Covid,qui remonte un peu notre image, avant que les manoeuvres pour provoquer la mort lente de 10 400 officines ne continuent. Jamais de revolte, toujours negocier le recul, c'est la ligne .du tiers des officinaux.
  • 09/04/2021 à 09:30
    desru
    alerter
    qu'attendez vous pour vous impliquer dans la vie syndicale et faire bouger les choses dans votre sens ?
  • 09/04/2021 à 11:38
    BREZHONEG
    alerter
    Lorsque j'ai été naguere candidat pour etre parmi les 24 places qu'il y avait a completer, pour faire ce que vous me suggerez, il y a eu comme par hasard 25 candidats......et 60 % de mandats en blanc en plus des presents das la salle (mandats demandés telephoniquement aux absents par l'equipe sortante),et oh kelleu surprise ! le 25 eme et non elu a été le jeune combatif qui derangeait le ronron,, moi......(qui etait d'ailleurs elu avec les votes des seuls presents dans la salle ).Et donc j'ai stoppé toute confiance et cotisation au syndicat,ce qui lui fait apres toutes ces années 30 000 euros non percus environ.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vos patients cherchent-ils à acheter des autotests du Covid-19 ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK