Economie de l’officine : on frôle l'exceptionnel en 2021 ! - 13/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
13/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Economie de l’officine : on frôle l'exceptionnel en 2021 !

A année exceptionnelle en raison de la crise sanitaire, chiffre d’affaires (CA) et marges exceptionnelles ! Les moyennes professionnelles du cabinet Extencia, membre du groupement CGP, réalisées à partir de près de 200 officines situées en Nouvelle Aquitaine Sud, ayant clôturé leur exercice jusqu’au 30 septembre 2021, battent des records.
Getty Images/iStockphoto

Avec le poids des tests antigéniques et des vaccins contre le Covid-19, le chiffre d’affaires moyen progresse de 5,81 % (+ 4,47 % sans), la marge en valeur a gagné en moyenne 42 000 € (+ 7 %) et le taux de marge a bondi de 31,41 % en 2020 à 32,09 % en 2021. Par taux de TVA, le CA 2,10 % progresse de 3,03 % sous l’effet des médicaments chers, et le CA 5,5 % (dans lequel on retrouve les gels et solutions hydroalcooliques, les masques…) de + 18 %. « En 2021, le prix des masques a chuté, la hausse est surtout à mettre au crédit du conseil qui s’est accru sur les compléments alimentaires, la micronutrition, les  huiles essentielles, etc. », explique Bruno Boirie, expert-comptable associé du cabinet Extencia. Le CA OTC (TVA 10 %) diminue de 7,77 % avant la reprise, dès octobre, des pathologies hivernales qui ont profité du relâchement des Français sur les gestes barrières. L’analyse des progressions entre petites et grandes pharmacies montre une prime à la taille multipliée par 4 pour le CA et par 10 pour la marge.

Les actes Covid pèsent pour plus du tiers de l'augmentation de la marge

Les pharmacies ont tiré leur épingle du jeu grâce aux tests. La marge moyenne dégagée sur cette activité est de 19 000 € par officine, avec un montant plus significatif pour les pharmacies de plus de 4 M€ de CA (85 000 € en moyenne). « Une pharmacie bordelaise importante a réalisé 650 000 € de tests ! », indique Bruno Boirie. Et de préciser que « les actes Covid pèsent pour plus du tiers de l’augmentation de la marge. ». Cet expert-comptable note aussi une chute de 4,46 % des honoraires à la boîte qu’il corrèle à la baisse des prescriptions et au déremboursement de l’homéopathie.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) enregistre également une croissance historique (+ 20  000 € en moyenne) mais inégalement répartie selon les typologies et tailles d’officines. « L’EBE des petites officines et des officines rurales progresse peu, les charges de personnel augmentant aussi vite que la marge », constate-t-il. En effet, « l’activité Covid » a nécessité une forte hausse des frais de personnel (+18 k€, + 9%), la difficulté de recrutement ayant induit une revalorisation marquée des salaires.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 13/01/2022 à 13:24
    drlouzou
    alerter
    Le trésor publique se frotte les mains, ça va tomber ......
  • 13/01/2022 à 15:14
    Suppo
    alerter
    Le PLFSS qui va suivre sera aussi exceptionnel pour la pharmacie;
  • 14/01/2022 à 06:47
    Sidonie
    alerter
    Baisse de marge sur le médicament a prévoir, pour compenser l'excès de gain selon le concept technocratique.
  • 14/01/2022 à 12:21
    BREZHONEG
    alerter
    ....et oubli de la remonter quand la situation sera redevenue normale.
  • 14/01/2022 à 18:06
    BREZHONEG
    alerter
    Coucou,ca y est !!! (voir plus haut.)...le duo infernal CEPS+SECU commence le cirque "negociations où on ne peut --pardon ,veut-- rien faire + decision deja prise "".C'est le remerciement aux phamaciens "qui ont été trés bien "
  • 14/01/2022 à 22:28
    Termaji22
    alerter
    A situation exceptionnelle mesures exceptionnelles...
    Oui le chiffre d affaires des pharmacies va bien,oui sans doute il y aura un retour de bâton (c est toujours mal vu une profession qui va bien au niveau du chiffre d affaires)
    Mais à quel prix?des équipes qui s épuisent et font leur maximum pour faire face à l afflux des clients,leur agressivité parfois et même de plus en plus souvent.
    Et quand je dis équipe ce sont parfois des petits salaires qui sont sur le pont...alors on les remercie comment pour leur bienveillance et leur dévouement(oui oui dévouement)a l instant t?l'avenir on ne le connait pas mais le présent on le connait alors dire merci d une manière ou d une autre a son équipe cela me paraît bien et l acter officiellement c est la manière la plus sûre que le plus grand nombre des équipes en profite.Jours de congés supplémentaires,,argent donnant et trébuchant peu importe mais un geste de remerciement exceptionnel pour une situation exceptionnelle.
  • 15/01/2022 à 12:25
    BREZHONEG
    alerter
    Demande légitime,Termaji 22.....et c'est l'epoque des etrennes !
  • 17/01/2022 à 06:36

    alerter
    paulo que ce passera t'il au retour de bâton pour les pharmacies qui n'auront pas, pour différentes raisons, profité du contexte sanitaire.,elles devront aussi perdre de la marge et du chiffre les prochaines années après des années 2020 et 2021 exécrables

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !