e-prescription, e-carte Vitale : montée en puissance - 04/05/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
04/05/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

e-prescription, e-carte Vitale : montée en puissance

Quatre indicateurs dans les services numériques proposés par les organismes d’assurance maladie obligatoire et complémentaire sont en forte hausse dans les chiffres-clés publiés par le GIE SESAM-Vitale pour 2021. Constat : les e-prescriptions se déploient.
Getty Images

Cela reste encore modeste mais... En 2021, le nombre de e-prescriptions a plus que doublé pour passer de 180 000 à 385 000. « Cette croissance est encourageante car elle porte uniquement sur les e-prescriptions de médicaments dans le cadre de l'expérimentation menée depuis 2020 dans trois départements : le Maine-et-Loire, le Val de Loire et la Saône-et-Loire, précise Laure Lecaime, directrice de projets GIE SESAM-Vitale. Les usages devraient encore s'accélérer lorsque la e-prescription unifiée, qui permettra de gérer en même temps tous les types de prescription, sera intégrée dans les logiciels des médecins et des pharmaciens, sa généralisation étant programmée au 31 décembre 2024. » Pour rappel, les pharmaciens ont jusqu'au 18 décembre 2022 pour commander la mise à jour gratuite de leur LGO financée par l’Etat dans le cadre du Ségur du numérique en santé, et jusqu’au 31 mars 2023 pour l’installer. Celle-ci inclura la e-prescription, mais aussi les autres services socles du numérique en santé : le téléservice INSi, le dossier pharmaceutique, le dossier médical partagé, la messagerie sécurisée de santé et l’appli carte Vitale…

Testée depuis octobre 2019 dans deux caisses de l’Assurance maladie et quatre caisses de la MSA des départements du Rhône et des Alpes-Maritimes, l'appli carte Vitale continue, elle aussi, de faire des adeptes avec 6 507 assurés et 113 professionnels de santé équipés. « A partir du mois de juin, l'expérimentation sera étendue dans la Sarthe. La Loire-Atlantique, le Puy-de-Dôme, la Saône-et-Loire, le Bas-Rhin et la Seine-Maritime la rejoindront en juillet », annonce Laure Lecaime. A la fin de l'année, l’appli carte Vitale, qui permet déjà de facturer et d’éditer des feuilles de soins électroniques (FSE) devrait intégrer de nouveaux usages comme l'identification sécurisée des patients à distance lors d'une téléconsultation ou d'une prise de rendez-vous à l'hôpital. Pour rappel, le déploiement de l'appli carte Vitale est programmé pour début 2023.

Quant aux autres indicateurs, le taux de déploiement des logiciels médicaux en capacité de facturer des actes de téléconsultation est passé de 67,4 % en 2020 à 87,5 % l’année dernière. Le nombre d'accès réussis au téléservice de l’Identité nationale de santé intégré (INSi), a, lui, carrément explosé en passant de 67 725 à 16,5 millions en un an. « Ce boom s'explique par le fait que le passage par ce téléservice est devenu obligatoire au 1er janvier 2021 pour qualifier l’identité de santé d'un patient, rappelle Laure Lecaime. Et comme nous sommes encore loin d'être à 100 % d'utilisation, ce service a encore une belle marge de progression devant lui. »



Yves Rivoal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !