11/01/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Laurent Lefort

Pas vraiment une surprise. 50 % des Français n’amènent pas leur dossier complet lors de leurs consultations chez un professionnel de santé et 39 % ne savent pas si leurs vaccinations sont à jour, selon un sondage Opinion Way pour La Poste mené auprès de 1007 personnes du 29 novembre au 1er décembre 2017. Plus surprenant, si 25 % des patients scannent et archivent leurs analyses médicales, 20 % ne savent même pas où retrouver leurs ordonnances et plus de la moitié ne les conserve tout simplement pas. Autant dire que côté remboursements, la gestion n’est pas plus « carrée » ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 11/01/2018 à 19:49
    fed80
    alerter
    ben ouaip....
    parce que la Poste comme chacun sait, est "bien placée" pour juger la paille dans l’œil des voisins
    et si elle s'occupait déjà des boisseaux de poutre qu'elle a dans les 2 yeux ??... non ??...
  • 12/01/2018 à 12:21
    loulous
    alerter
    La Poste ? elle fait tout sauf son métier...(les banques et les assureurs aussi d'ailleurs)
    des enquêtes, de la surveillance des personnes âgées, de la banque, de l'assurance, de la vente de téléphone portables et de forfaits téléphoniques...et je dois en oublier...accessoirement, elle vend des timbres et achemine votre courrier (eh oui, cela existe encore les lettres...)
    Par contre quand on vient au guichet pour poster une lettre A/R ou un colis, on doit tout faire soi-même devant une machine: ils ont le culot de se mettre derrière vous pour soi-disant vous aider (sous-entendu vous êtes bêtes..) à comprendre la machine dont d'ailleurs les logiciels ne sont pas tjrs au point...et ils essaient de vous faire croire qu'il y a un réel service de leur part...
    Et je ne parle pas des zones rurales où il n'y a même plus de Poste...
  • 12/01/2018 à 12:21
    loulous
    alerter
    La Poste ? elle fait tout sauf son métier...(les banques et les assureurs aussi d'ailleurs)
    des enquêtes, de la surveillance des personnes âgées, de la banque, de l'assurance, de la vente de téléphone portables et de forfaits téléphoniques...et je dois en oublier...accessoirement, elle vend des timbres et achemine votre courrier (eh oui, cela existe encore les lettres...)
    Par contre quand on vient au guichet pour poster une lettre A/R ou un colis, on doit tout faire soi-même devant une machine: ils ont le culot de se mettre derrière vous pour soi-disant vous aider (sous-entendu vous êtes bêtes..) à comprendre la machine dont d'ailleurs les logiciels ne sont pas tjrs au point...et ils essaient de vous faire croire qu'il y a un réel service de leur part...
    Et je ne parle pas des zones rurales où il n'y a même plus de Poste...
  • 12/01/2018 à 18:53
    brucine
    alerter
    D'un autre côté, la Poste, c'est un peu comme le maillage territorial des pharmacies: elle a obligation (ou les collectivités territoriales et la population tentent de lui imposer) de tenir boutique ouverte là où même un bistro ou une boulangerie ne sont plus rentables.

    Comme maintenant tout un chacun ne raconte plus sa vie que via mail (même plus, j'ai lu quelque part, un comble, que ce n'était plus que pour les vieux) ou SMS, la rentabilité du courrier est en chute libre malgré des augmentations de prix effarantes.

    Alors oui, que Leclerc ou votre banque fasse dans l'assurance, le voyage et j'en passe, c'est un peu choquant; mais on ne voit pas bien comment la Poste va maintenir son obligation de service public si elle ne se diversifie pas alors que l'activité courrier, banque et caisse d'épargne reste vitale au fond de nos campagnes.
  • 14/01/2018 à 11:35
    loulous
    alerter
    oui toute la question est là: qu'attendons nous d'un service public? le service public doit il et peut il encore exister?

    pourquoi entretenir des routes où très peu des personnes passent?pourquoi laisser des collèges de 250 élèves (taille d'une école primaire de ville) avec une cantine dans un secteur rural: pour éviter des trajets trop longs aux enfants? pourquoi laisser un train s'arrêter dans un gare où peu de personnes se présentent?
    tout cela sous prétexte qu'il n'y a plus assez de monde dans un secteur géographique car il faut faire du bénéfice et de la rentabilité.

    eh bien il me semblait que nous étions tous français et qu'à ce titre nous avions tous les mêmes droits.
    La Poste, la SNCF, les routes, les écoles, la poste...
    oui c'est toute la notion de " service public" qui est en jeu.

    36 000 communes sur un grand territoire, c'est dur à gérer effectivement.


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK