18/09/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Utilitaire, Renault, CERP, Astera, livraison, urgent, médicaments CSRP

Alors que le gouvernement reste toujours sourd au cri d’alarme des grossistes-répartiteurs et à leur demande de modification de leur mode de rémunération, la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP), tenace, lance une opération d’envergure pour alerter le grand public de la crise économique que traversent les distributeurs en gros de médicaments. 
Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition sillonnent les routes de France revêtues d’un habillage spécial, délivrant un message choc pour réveiller les consciences : « L’accès aux médicaments partout et pour tous est en danger ! », et un second message plus politique : « La répartition pharmaceutique est en danger, le gouvernement doit s’engager ! ». 
Cette opération vise à sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance des missions de la répartition et à les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir déjà essayé. En mars dernier, la CSRP rapportait au travers d’une enquête Ipsos réalisée auprès de 1000 personnes que les Français étaient très largement satisfaits du système actuel de répartition mais, exprimant une forte crainte de ne plus avoir accès à certains de leurs médicaments, demandaient à l’Etat de prendre ses responsabilités. Puis, en juin, la CSRP faisait front commun avec l’Association de pharmacie rurale (APR) pour dénoncer la menace sur l’égalité d’accès aux médicaments et les possibles déserts pharmaceutiques. Agissant de concert, ces deux organisations ont cosigné et adressé une lettre aux 7000 maires ruraux qui accueillent dans leur commune une pharmacie.
Cette nouvelle mobilisation des répartiteurs démontre que l’issue de la concertation, ouverte le 19 février dernier par Agnès Buzyn avec les représentants de la répartition pharmaceutique pour trouver des mesures rapides visant à garantir la pérennité d’un modèle de répartition, reste très incertaine.

 






François Pouzaud

La rédaction vous conseille ( réservé aux abonnés)

Les dernières réactions

  • 18/09/2018 à 19:49
    Fjcg
    alerter
    Et si les grossies répartiteurs réfléchissaient plutôt à remettre en cause leur modèle suranné ?
  • 19/09/2018 à 05:31
    carib
    alerter
    il faudrait que les grossistes aux antilles gardent leur marge au lieu de se faire la guerre , par différentes astuces commerciales , notamment celle d'offrir des miles aux pharmaciens pour l'achat de médicaments avec la carte AMEX ex : 100 000€ d'achats = 100 000miles .
    pour ceux qui payent à 30 jours .
  • 19/09/2018 à 09:19
    cf
    alerter
    Si les grossistes traitaient les grosses pharmacies comme les petites, à savoir n'accorder aucune remise sur le chiffre d'affaire, cela améliorerait déjà leur rentabilité..
  • 19/09/2018 à 15:24
    BREZHONEG
    alerter
    Le medicament ne represente que 5% du budget secu. Les grossistes coutent 1 dixieme de ces 5%, soit 0.5% du budget.Si on veut les remplacer et economiser avec un service tres diminué en qualité, on descendra peut etre a 0.4 ou 0.3%, c'est a dire 1 ou 2 milliemmes du budget comme economies, pour gravement endommager le reseau et son support grossistes ,ses dizaines de milliers d'emplois unanimement salués comme efficaces,malgré les structures parasites couteuses et compliquées. Tout l'administratif est transféré vers le medicament,et le resultat en est que "le Social ,c'etait bien , mais maintenant ,ça craint !"

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK