20/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

La colère monte chez les professionnels de santé, à la ville comme à l’hôpital, face à la distribution famélique de masques de protection dont le pharmacien d’officine est le dépositaire. Chargé du rationnement imposé par le gouvernement, il devient parfois le souffre-douleur de certains médecins et infirmiers.  Dans ce contexte, face à la pénurie de matériel de protection, le Centre national des professions de santé (CNPS), la Fédération française des praticiens de santé (FFPS) et la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) ont appelé dans un communiqué commun du 18 mars tous les professionnels de santé éligibles à la distribution de masques à ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 20/03/2020 à 09:59
    HNS
    alerter
    Et sinon les préparateurs vous comptez en parler un jour ? Déjà qu’on est pas reconnu bac + 2 on est sur le terrain comme vous on subit comme vous on est payés une misère et on ne parle jamais de nous !! Ni aux infos ni nul part !! Si demain les préparateurs décident de faire grève les pharmacies iraient très mal !!!!! Aucune reconnaissance pour ce métier !!!!
  • 20/03/2020 à 10:18
    Vanessa
    alerter
    Il faut etre maso pour accepter de travailler pour 1500 euros par mois dans ces conditions . Il vaut mieux etre secrétaire, tranquille chez-soi pendant les épidémies et finir à 17h00
  • 20/03/2020 à 12:39
    Dios Mine
    alerter
    En 2012, François Hollande s’installe à l’Élysée. Marisol Touraine est nommée à la Santé. Et en 2013, le 16 mai exactement, le secrétariat général de La Défense et de la sécurité nationale change la doctrine pour la protection des travailleurs. Tout bascule à ce moment là.  

    Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault décide alors que l’Etat ne s’occupera plus que des masques fpp2 pour les professionnels hospitaliers, et qu’il abandonnera la gestion des autres masques chirurgicaux aux employeurs des autres professions en contact avec le public. C’est ce qui écrit dans un rapport du sénateur Francis Delatre. Au fil des années, le stock stratégique a été utilisé sans avoir été renouvelé. C’est ce qui explique le manque cruel de masques et la panique politique.
  • 20/03/2020 à 12:40
    brucine
    alerter
    Le référentiel bac+2, dit niveau 5, est celui des DUT et BTS qui certes comportent tous deux des stages à défaut de réelle alternance, mais qui surtout ne sont accessibles que par sélection post bac.

    Il est impossible que le BP soit reconnu à ce niveau tant qu'il sera accessible sans sélection au tout venant pas forcément bachelier ou pourvu d'un bac pro voire général qui n'est pas approprié.

    Sans même parler bien sûr de la formation académique dont la nature et le volume hors entreprise ne sont pas suffisants pour valider un tel référentiel.

    Il faut être cohérent jusqu'au bout: je suis pour ma part partisan de formations qui seraient à la diligence d'établissements spécialisés avec stages en entreprise, qui recruteraient, à l'instar des BTS, sur bac scientifique au moins en cours d'acquisition, et qui assureraient un socle académique et professionnel validés.

    Si bien sûr de bons éléments sortent à l'heure actuelle de cette engeance et c'est tout à leur mérite, il est temps de mettre un terme à la formation actuelle qui est indigente souvent tant dans les centres d'apprentissage qu'en entreprise, et qui permet à des gens ayant des bilans désastreux sur les 2 tableaux (il n'est d'ailleurs tenu aucun compte du second quand bien même le maître de stage s'occuperait dignement de son stagiaire et que celui-ci serait décidé à l'écouter et à travailler les lacunes qui lui sont signalées) de sortir diplôme en poche.

    Tous les diplômés en quoi que ce soit sont loin d'être tous bons, mais le diplôme en question est censé représenter un socle minimal de connaissances y compris pour les moins bons et qu'il est, dans ces conditions, impossible de respecter.

    Le niveau de salaire est une autre question (et je le vois plus souvent y compris pour des jeunes significativement supérieur à 2000€), tout en gardant à l'esprit que sa réévaluation passerait aussi par celle des pharmaciens salariés qui, eu égard cette fois-ci à leur (vrai) diplôme universitaire, ne sont guère mieux lotis.

    Mais on est tous hors-sujet: le fil est celui des masques et du comportement il est vrai très pénible de certains professionnels et de la plupart des patients demandeurs à cet égard, ces derniers n'ayant d'ailleurs pour certains fait que remplacer les "raisons" habituelles de leur agressivité et incivilité par d'autres, et ce pas seulement à l'égard des préparateurs.

    J'oubliais, je suis pharmacien, structure importante mais de faible superficie, et je ne porte pas de masque qui de toute façon manquaient jusqu'à ces derniers jours et qui (masques chirurgicaux) ne servent à rien dès lors que l'on ne peut faire respecter des distances de sécurité et la désinfection régulière des surfaces.

    Dans ce même esprit, la délivrance de masques chirurgicaux aux professionnels de santé n'a pas de sens sauf pour eux à être contaminés, mais il est vrai que l'ensemble des professionnels de santé est probablement à ce jour au moins porteur sain.
  • 20/03/2020 à 13:39
    HNS
    alerter
    Bizarrement , les seuls personnes qui sont contre la mise à jour du métier de préparateur sont DES PHARMACIENS , TOUJOURS.
    Ces mêmes pharmaciens qui engagent en majorité des préparateurs qui leur coûtent moins chère
    Ces mêmes pharmaciens, qui laisse les préparateurs ouvrir seuls, fermer seuls , et gérer seuls parfois la pharmacie sans pharmaciens . Tel est la réalité du métier.
    Je suis préparatrice . Payée 1316e par mois pour subir .
    Subir ce systèmes de santé , subir l’égoïsme des pharmaciens et les états d’âmes des patients . Je suis préparatrice, j’ai passée mon BP en 2 ans , programme qui été à la base sur 5 ans , reconnu niveau BAC , alors que j’ai mon BAC
    Je suis préparatrice, et je ne prépare rien du tout !!
    Certes il y a un nombres d’heures de formations soit disant insuffisant, mais en pharmacie on apprends autant qu’en cours .
    Arrêtez l’hypocrisie
    Combien de domaine sans spécialisation touche plus que nous , ont des avantages (. RTT , tickets resto, voiture de fonction , 13e mois ..)
    Nous on a rien .
    Et c’est en fin de carrière qu’on touche pareil qu’un pharmacien en sorti de fac !!!
    On est pas bac+2 et payés la plupart moins de 1400e après 2ans de formation ou on est traité comme des esclaves pour finir comme des larbins !
    Après cette crise je change de métier et j’invite tous les préparateurs en pharmacie qui ont en marre à en faire de même
    On ne peut pas évoluer dans ce domaine et c’est bien dommage
    Il n’y a rien pour nous ici
  • 20/03/2020 à 13:52
    roller33
    alerter
    @Dios Mine

    La nouvelle rengaine du gouvernement, c'est de reporter la faute sur la précédente mandature mais cela fait 3 ans qu'ils sont en place et auraient pu changer la doctrine ( cet argument ne tiendrait que s'ils venaient juste de rentrer en fonction ).

    Mme Buzyn se vante d'avoir vu arriver le tsunami dès décembre mais alors que n'a t'elle dès décembre relancé la production dans les 5 usines situées en France et qui sont dédiées aux cas d'urgence ( car hors urgence, on préfère se mettre dans la main de la Chine où le coût de production est moindre et nos usines sont alors à l'arrêt ).

    Maintenant, pour atteindre le rythme de croisière dans la production en France, il faut passer par une montée en charge progressive ce qui retarde considérablement la mise à disposition des masques.

    Les médecins qui ont porté plainte contre Mr Philippe et Mme Buzyn devant la Cour de Justice de la République vont permettre que chacun dise ce qu'il savait, quand, et ce qui a été fait en conséquence.

    Et que les ministres et le DGS arrêtent d'engueuler les citoyens qui osent porter des masques sur la voie publique car ces citoyens les ont achetés en toute légalité parfois il y a quelques années comme ma voisine ou en début d'alerte en prévision. On ne peut leur tenir rigueur d'avoir été, eux, plus clairvoyants.
  • 20/03/2020 à 20:49
    35h
    alerter
    MERCI DE CHANGER LE TITRE DU SUJET PAR:

    AUX PHARMACIENS: MERCI DE TRAVAILLER PORTES AUTOMATIQUES FERMEES, PATIENTS DEHORS AVEC MESURES DE DISTANCIATION ET TELECONSEILS

    MASQUES FFP2 POUR LES MEDECINS ET LES INFIRMIERS
  • 20/03/2020 à 20:52
    35h
    alerter
    @ brucine

    Si vous pensez être porteur, il est plus que temps de vous confiner dans votre pharmacie et de ne pas contaminer vos patients!
  • 20/03/2020 à 21:29
    Fanrice
    alerter
    Bah oui rentrer chez vous les preparateur vous n'aller rien gagner et en plus le gouvernement va changer la loi avec la loi épidémie on va travailler plus et gagner le même salaire les date de vacance pourront être modifié sans date de prévenance on verra si vos pharmacien titulaire seront aussi gentille que maintenant il vont vous faire marcher au pas et et retournerons leur veste reflechisser bien moi j'ai arrêter je me confine 1600 e ne vaut pas une vie
  • 20/03/2020 à 22:39
    heli
    alerter
    Je vois que les réactions ne concernent pas que l’article .
    Je suis pharmacienne ; j’ai été assistante pendant 16 ans et je comprends votre rancoeur car moi-même j ‘en ai eu envers la plupart de mes employeurs et c’est pour cela , que «  n’étant pas née tout habillée « j’ai fait appel à un investisseur pour pouvoir m’installer .
    Mon personnel a entre 5 , 20 et 30 ans d’ancienneté . En tant que titulaire, je gagne autant que mon assistante.
    L’ambiance y est bonne, pas de condescendance ( l’ancienneté le prouve) mais.....nous sommes à la campagne et les jeunes générations la fuie alors que la qualité de travail et l’ambiance y sont souvent meilleurs .
    Mes patients me félicitent pour les protections en plexiglass que j’ai installées pour protéger mes salariées. Nous sommes solidaires ; je ne suis rien sans mon équipe , elle est autonome et épanouie.
    Je suis d’accord que les salaires ne sont pas élevés malheureusement c’est le cas pour d ‘autres professions ; je connais des bac +10 qui commence à 1800 euros.
    Il reste des pharmacies, moins «  tiroir caisse » .....utilisez le bouche à oreille....des structures plus petites....la campagne .
    En ce moment, je campe dans un modeste studio bruyant dans la pharmacie pour éviter tout risque à mon époux à la santé fragile. Ma pauvre maman est seule à 600 km , ma fille seule à 5000 km et son conjoint bloqué lui même dans un autre pays...
    La situation est très dure pour tous.Mes patients nous souhaitent bon courage alors .....

    Bon courage à tous, on en besoin !
  • 20/03/2020 à 23:35
    Magguy
    alerter
    Le preparateur ou comme je le dit souvent sous merde du pharmacien bobonne à tout faire que je t'arrange un rayon ici te range une commande la vide les poubelles passe l'aspirateur n'oubliez surtout pas d'aller servir et de refaire vos facings ah oui c'est vrai on est pas passé par la fac quel dommage ça vous empêche pas de vous servir de nous pour boucher vos emplois du temps quand vous partez 10 semaines en vacances et de nous laisser ouvrir et fermer la boutique la on est pas incompétent et sous qualifié
    Payé 1400 euros avec 8 ans d'ancienneté le Covid 19 aura eu raison de ma passion pour ce métier je termine mon année et cherche un métier que je pourrais accomplir sans être sous estimée.
  • 20/03/2020 à 23:35
    Magguy
    alerter
    Le preparateur ou comme je le dit souvent sous merde du pharmacien bobonne à tout faire que je t'arrange un rayon ici te range une commande la vide les poubelles passe l'aspirateur n'oubliez surtout pas d'aller servir et de refaire vos facings ah oui c'est vrai on est pas passé par la fac quel dommage ça vous empêche pas de vous servir de nous pour boucher vos emplois du temps quand vous partez 10 semaines en vacances et de nous laisser ouvrir et fermer la boutique la on est pas incompétent et sous qualifié
    Payé 1400 euros avec 8 ans d'ancienneté le Covid 19 aura eu raison de ma passion pour ce métier je termine mon année et cherche un métier que je pourrais accomplir sans être sous estimée.
  • 21/03/2020 à 12:27
    Berenice
    alerter
    Venez en haute savoie, il n'y a pas une préparatrice à moins de 2000 e par mois ! Ici pas de pharmacie lafayette et pas de casseur de prix !
  • 21/03/2020 à 13:50
    brucine
    alerter
    C'est aussi une situation fréquente en île de France où pourtant Lafayette nous voilà, et où l'on m'objectera que la vie est plus chère, mais sans doute pas vraiment plus qu'à Annecy.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK