09/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Inscrits à l’article 66 de la loi de Santé voté l’été dernier, les trois premiers protocoles de dispensation par le pharmacien d’officine (et l’infirmier) de médicaments de prescription obligatoire ont paru au Journal Officiel du 9 mars. Ils concernent la cystite chez la femme de 16 à 65 ans, l’angine chez les patients entre 6 et 45 ans et le renouvellement du traitement de la rhino-conjonctivite allergique saisonnière pour les patients de 15 à 50 ans. Ces protocoles validés par la Haute Autorité de santé (HAS) prévoient que seuls les pharmaciens appartenant à une structure coordonnée pluri-professionnelle, en l’occurrence une maison de santé pluridisciplinaire (MSP), pourront prendre en charge des ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 09/03/2020 à 18:25
    Morvandiaux
    alerter
    Et les CPTS dans tout ca ???

    Scandaleux de ne privilégier QUE les pharmacies faisant partie d'une MSP.

  • 09/03/2020 à 19:45
    unavis
    alerter
    on délivre déjà de la cétirizine aux allergiques et le samedi à midi quand il n y a plus de consultations il faut bien soigner une cystite!
  • 09/03/2020 à 21:22
    tnttnt
    alerter
    Libre à toi de filer des ATB mais moi je ne le fais pas. Et peu importe si on est samedi à midi
  • 10/03/2020 à 07:35
    rab74
    alerter
    le lobby généraliste a bien fonctionné...ok pour les protocoles, mais inutilisables dans 90% des cas où ça aurait pu rendre service. les urgentistes apprécieront, ainsi que les patients qui n'auront pas réussi à décrocher un rdv. comment vider une évolution de son sens!
  • 11/03/2020 à 13:33

    alerter
    C’est un oui mais NON. veulent-ils vraiment de l’aide ? monopole des médecins ; il y a en très peu qui sont capables de reconnaître que beaucoup des pharmaciens sont formés informés et diplômés en Dr en Pharmacie plus DU plus Masters plus plus plus
    Je ne vois pas que la décision soit elle prise .Une fois de plus il y aura des différents critères entre pharmaciens

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK