Dispensation à domicile, dépistage du cancer colorectal, pharmacien correspondant : en bonne voie - 31/05/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
31/05/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dispensation à domicile, dépistage du cancer colorectal, pharmacien correspondant : en bonne voie

DR

La deuxième réunion de l’année du comité paritaire national des programmes d’accompagnement (CPNPA), ce vendredi 28 mai, a permis d’avancer sur 3 nouvelles missions du pharmacien inscrites au programme des discussions entre les syndicats pharmaceutiques et l’Assurance maladie.

  • La dispensation à domicile : « La CPNPA a conclu sur un programme qui est prêt à être présenté en commission paritaire nationale (CPN) et soumis à la négociation conventionnelle », annonce Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Les modalités sont fixées. Ce service ne pourra pas être sous-traité à des livreurs. La dispensation de médicaments à domicile sera assurée par le personnel habilité de l’officine (titulaire, adjoint, préparateur ou étudiant en pharmacie). « L’acte de portage et l’acte de dispensation des médicaments seront facturés en même temps sur l’ordonnance », indique Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). « Les patients cibles sont le grand âge et les sorties d’hôpital mais il y en aura probablement d’autres pendant la négociation », ajoute Philippe Besset.
  • Le dépistage du cancer colorectal : le programme est moins avancé car, même si le modèle a été validé par l’Institut national du cancer (INCa), celui-ci doit encore mener des travaux pour finaliser un modèle qui serait très proche de celui expérimenté en Corse : informations des patient éligibles (les plus de 50 ans), questionnaire, remise du kit au patient, utilisation d’un kit de démonstration…).
  • Le pharmacien correspondant (lire ici) : le formulaire Cerfa adressé au patient pour désigner son pharmacien correspondant est prêt. Néanmoins, les syndicats ont demandé la dématérialisation de ce document et la mise en place d’un téléservice. Ils ont refusé en bloc un paiement du pharmacien correspondant sous forme de rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), au profit d’un paiement à l’acte.


François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !