31/08/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

C'est fait. Un décret est paru en fin de semaine dernière au Journal officiel, réduisant de 12 jours le délai d’écoulement par les pharmaciens d’officine des médicaments aux anciens prix, suite à une baisse de prix (voir notre actualité du 12 mars). En effet, ce délai passera à compter du 1er octobre de 50 à 38 jours en France métropolitaine (mais restera inchangé à 90 jour dans les collectivités d’Outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Saint-Martin et Saint-Barthélemy). En pratique, le pharmacien ne perdra pas d’argent s’il écoule les médicaments aux anciens prix dans le nouveau délai, voire pourra même en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 31/08/2020 à 19:06
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 19:06
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 19:06
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 19:06
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 19:06
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 19:41
    galenus
    alerter
    Non, ça se fait à sec !
  • 31/08/2020 à 20:23
    drlouzou
    alerter
    Ça sent la vaseline
  • 31/08/2020 à 21:36
    Jean64
    alerter
    C’est pour nous remercier d’avoir été autant présents et aussi prévenants pendant la crise sanitaire. Un jour les bons petits soldats aux qualités de vie diminuant significativement iront gonfler les rangs des GJ...
  • 01/09/2020 à 06:19
    Sidonie
    alerter
    Rien ne sera épargné aux pharmaciens, le garrot se referme.
  • 01/09/2020 à 07:40
    rab74
    alerter
    et le pire, c'est que cette mesure, qui va mettre certains d'entre nous en plus grande difficulté, ne servira pour ainsi dire à rien dans le renflouage des comptes de la secu. c'est sûr que, comme remerciement à nôtre présence continue pendant la crise, ça se pose là! on rappelle aussi la non prise en compte de nos personnels pour la prise en charge de leurs enfants? stoppons tous les tests (angine, covid), stoppons les bilans de medication: m revel pourra compter ce que nous apportons, stoppons les conseils gratuits, laissons les patients se débrouiller avec les conseils ô combien plus éclairés de leur médecin, les résultats y seront, je vous l'assure! arrêtons de commander à l'avance tout ce qui coûte plus de 15 euros: nos trésoreries iront mieux, les grossistes travailleront plus...et les patients feront du sport santé en passant 2 à 3 fois à la pharmacie pour avoir leur medoc!
  • 01/09/2020 à 09:45
    ochoa
    alerter
    Ce sont des enf...
    Qu il ne viennent pas me dire que je n'atteins pas les objectifs de substitution vu la pénurie sur les generiques , le changement de marque .... ,

    Moi je vais leur faire leur economie de minable , je vais acheter un an de stock de biseptine générique , ok?

    Mais attention , si il y a une quelconque baisse de prix ds les 12 mois qui me fait faire une marge négative, j irai à la repression des fraudes pour que la caisse me compense intégralement le delta perdu. Je leur scannerai le data matrix sur les ordos pour prouver que je les ai acheté à l'ancien prix. On ne peut pas vendre à perte.

    On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

    Facile de nous prendre pour des larbins.

    A bon entendeur

  • 01/09/2020 à 09:56
    essentielle
    alerter
    Qui peut m’expliquer ? Les fabricants baissent tout de suite le prix . Suite à la parution au journal officiel. Les grossistes ont 20 jours . Donc nous on a 38 -20 = 18 jours . Est ce que je me trompe ?
  • 01/09/2020 à 11:09
    galenus
    alerter
    A ochoa : BRAVO ! Il faut avoir les "pelotas"...
  • 01/09/2020 à 12:44
    OJF
    alerter
    En 2021 ou en 2022, cela passera de 38 jours à zéro.
  • 02/09/2020 à 10:07
    BREZHONEG
    alerter
    Ochoa, fait attention si tu demarre une action: les juges ont recu l'ordre,notamment dans les TASS, d'appliquer dans leur délibéré Article 1: la Secu a toujours raison Article 2 : la Secu n'a jamais tort.
    Et il y a eu une magouille complementaire : ils ont porté a 4 000 euros le niveau des demandes de ,dommages permettant de faire appel d'un jugement completement debile. Donc ,comme le plus souvent, la somme demandée est inferieure, la decision est "en dernier ressort"....et la carriere du juge est protégée,.c'est fini ! Aaah, l'independance du Juge!....
  • 02/09/2020 à 13:48
    Raoult
    alerter
    Et les syndicats ont eu mot à dire ? C'est quoi ce décret à la noix qui tombe de je ne sais où? Pour faire des économies de bouts de chandelles. Je ne comprend absolument pas.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous vous lancer dans les entretiens pharmaceutiques pour les patients sous anticancéreux oraux ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK