09/07/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

La mise à l’arrêt d’une partie de l’économie pendant les 8 semaines de confinement aurait pu conduire à une avalanche de défaillances d’entreprises. Il n’en est rien. Les chiffres des défaillances du second trimestre 2020 dévoilés par la société d’analyses de la donnée d’entreprise Altares montrent même un niveau global constaté historiquement bas : moins de 6 000 défaillances d’entreprises ont été enregistrées, soit une baisse globale de 53,3 % comparée à la même période de 2018. Cette résilience a été rendue possible par les effets conjugués des aides publiques et d’un aménagement, dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire, des textes ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 09/07/2020 à 20:13
    Jean64
    alerter
    Les défaillances s’afficheront dans un an...
  • 10/07/2020 à 07:46
    rab74
    alerter
    et que dire des plans sociaux d'airbus, Renault, air France, Sanofi...pendant que les actionnaires encaissent leurs dividendes? au bas mot 25000 personnes licenciées, mais ce n'est pas considéré comme défaillance.
  • 10/07/2020 à 10:09
    pharmadéçue
    alerter
    arrêtons de toujours tirer sur les actionnaires d'Airbus, Renault, Sanofi dont je suis personnellement actionnaire.
    J'ai perdu plus de 8000 euros en quelques jours et les dividendes n'ont pas été versés ou ont été revus à la baisse.
    Je ne suis par une actionnaire qui joue en bourse pour le vertige de l'enrichissement mais une actionnaire qui soutient l'économie Française et les emplois qu'il y a derrière.

  • 10/07/2020 à 10:15
    pharmadéçue
    alerter
    demandons nous plutôt
    ne faut il pas repenser la bourse ?
    quel monde voulons nous ? coopérer et survivre ou détruire et mourir?
    Il serait grand temps de changer de paradigme pour une économie au service de l'homme et non au service de l'avidité ou de l'argent comme une fin en soi.
    a méditer chers confrères pharmaciens et préparateurs.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK