26/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Fabienne Colin

Le contraire aurait été surprenant. Les pharmaciens sont égratignés dans l’ouvrage « Les Essentiels de la République. Comment la Covid-19 a changé la consommation des Français », de Michel-Edouard Leclerc (MEL) sorti le 24 mars. Il y raconte comment, quand la grande distribution a le feu vert pour vendre des masques, il estime opportun de diffuser des « chiffres de commande » pour éviter une « panique ». « Il faut faire preuve d’une énorme mauvaise fois pour ne pas comprendre que les commandes ne sont pas arrivées ». Une mauvaise fois, selon lui, « attisée » par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Quelques jours plus tard, MEL ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 26/03/2021 à 16:13

    alerter
    Que MEL nous en veuille c est une très très bonne nouvelle. A force il nous a appris à communiquer.
  • 26/03/2021 à 18:20
    Czentovich
    alerter
    Si il n'a rien à cacher, qu'il nous montre ses factures d'achats!!
    On pourra également voir si il fait du prix coûtant!!!!
  • 26/03/2021 à 18:55
    BREZHONEG
    alerter
    Il y avait en Bretagne une usine helas fermée qui pouvait repartir dans cette fabrication, avec des commandes.Ils n'ont pas eu celles de MEL, Breton, pourtant !
  • 26/03/2021 à 21:02

    alerter
    La mauvaise « fois », ça pique les yeux
  • 27/03/2021 à 09:07
    Breizatao
    alerter
    Mais quel clown ce MEL ! Ne pas oublier que ce qu'il vend à prix coûtant est appelé "produit d'appel " dans son jargon pour attirer le consommateur (cherchez bien la notion de santé publique...).
    Quand un tel sire qui a tout hérité de Papa ( la méritocratie sans doute ) , multimillionnaire dont les revenus proviennent majoritairement de la spéculation boursière (je paie à 60 jours et je place entre temps) , qui n'a jamais eu de malades COVID à porter de postillons plusieurs fois par jour , se fende d'une autopromotion marketing pour parler de sa petite personne et se plaindre...
    Comment dire : on lui conseille un bon psy ?
  • 27/03/2021 à 16:16
    Jarod
    alerter
    Wouah Mich' nous en veut mais qu'est ce qu'on va devenir ! Je vais plus dormir là ça m'inquiète ! Qu'il reste dans son domaine alimentaire et qu'il nous fiche la paix parce que franchement il n'a pas à l'ouvrir vu le contexte
  • 27/03/2021 à 17:43
    Sirius67
    alerter
    Ha ha ha ! Ce MEL, quel BIP BIP BIP (je m'auto-censure !!).
  • 29/03/2021 à 10:09
    MDR
    alerter
    oh le bel arroseur médiatique arrosé!!!!
    ça fait plaise , pour parler djeunes
  • 29/03/2021 à 11:23
    idiotduvillage
    alerter
    Attention n'achetez pas 18 € ce bouquin, devant la pénurie mondiale qui s'annonce pour le papier toilette, les concurrents de MEL ont décidé de l'offrir à leurs clients en remplacement........
  • 29/03/2021 à 11:27
    Nicolas 34
    alerter
    Et si on reparlait des lasagnes de boeuf au cheval vendu chez Leclerc ? Et si on reparlait des patrons d'hypermarchés Leclerc qui font partis des 100 plus grosses fortunes de leur région respectives ? Et si on reparlait des laits infantiles , toujours en vente chez Leclerc alors qu'il y avait un message d'alerte de retrait au niveau national ? ......la liste pourrait être plus longue
  • 29/03/2021 à 11:53
    galenus
    alerter
    Aux armes pharmaciens,
    Formez nos bataillons,
    Marchons, marchons,
    Qu'un fric impur abreuve Michel Edouard !
  • 29/03/2021 à 13:17
    tnttnt
    alerter
    @Nicolas 34 : pour rappel, il y avait les mêmes boites de lait en pharmacie après le retrait de lot... Pas mal de pharmacies épinglées
  • 29/03/2021 à 14:38
    Eleglin
    alerter
    @tnttnt effectivement https://www.lemoniteurdespharmacies.fr/actu/actualites/actus-socio-professionnelles/180111-lait-lactalis-contamine-44-pharmacies-epinglees-par-la-dgccrf.html
  • 29/03/2021 à 14:43
    Eleglin
    alerter
    Pour le coup, je ne suis pas sûr que certains ont eu la bonne demarche. Dénigrer la grande distribution par principe ne renforcera pas la profession. Il peut y avoir aussi un caractère malaisant pour la patientèle.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !