11/07/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandendriessche

Depuis ce samedi 11 juillet, les pharmaciens d’officine sont autorisés à pratiquer des tests rapides d’orientation diagnostic (TROD) de détection des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2. C’est un arrêté du 10 juillet paru ce samedi au Journal officiel qui en donne la possibilité aux officines dans son article 26. Ces tests peuvent également être pratiqués par les médecins et autres professionnels placés sous leur responsabilité. Cette disposition entre en vigueur immédiatement selon un décret paru ce même jour. Mise en place « à titre exceptionnel », elle doit prendre fin le 30 octobre. Les tests utilisés doivent être conformes aux standards fixés par la ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 11/07/2020 à 15:38
    girondid
    alerter
    Bonjour.
    Au même JO ( texte 34) est proposée l'extension d'un accord collectif du 06 juillet 2020 pour la pharmacie d'officine.
    Quelqu'un sait de quoi il s'agit .
  • 13/07/2020 à 08:18
    roller33
    alerter
    Reportage TF1/LCI à la pharmacie de Lourmel ( Paris 15 ) :

    "Si vous avez des Ig G, c'est une infection récente ;
    si c'est des Ig M, c'est une infection ancienne."

    Comment vous dire....?

    La sérologie met en évidence la réponse du patient à une infection qui peut être au début de l’évolution en présence d’IgM seules, ou en fin d’évolution ou guérie en présence d’IgG, bien que des cinétiques d’évolution variables pour ces deux isotypes aient été décrites.
  • 13/07/2020 à 17:27
    PIPO74
    alerter
    Ok donc nous pouvons pratiquer les TROD Covid (Sérologie) sans trop savoir comment les facturer bien que ce soit du NR et surtout en devant en commander au minimum 25 alors que la demande est rare (du moment que c'est payant !!!) et avec une autorisation seulement jusqu'au 30 octobre donc des produits à jeter de façon quasi certaine.
  • 14/07/2020 à 12:33
    Potard17
    alerter
    Certains prétendent que la profession salue l'arrivée des TROD en officine, je voudrais bien savoir combien d'officinaux???
    Pharmacien d'officine, je refuse pour ma part - comme bon nombre de mes confères - à réaliser ce TROD. A chacun son travail et ses compétences!
    Malheureusement, et une fois de plus, c'est un syndicat (l'USPO) qui a demandé cette délégation de tâches sans consulter la base. Et, a priori, avec l'approbation silencieuse de l'Ordre des pharmaciens et sans information sur les conditions de réalisation, (je ne parle pas du prix qui n'intéresse que les pharmaciens uniquement bassement axés sur l'aspect commercial de cet acte) mais avec le simple rappel qu'au regard de l’avis de la HAS du 18 mai 2020, la vente des autotests Covid-19 est interdite...
    J'éprouve 2 sentiments devant une telle mesure qui n'aboutira qu'à diviser encore plus les différentes professions de santé: la honte et la fureur !!!
  • 14/07/2020 à 15:58
    PIPO74
    alerter
    Potard 17 si c'est pour moi que vous dites cela "... je ne parle pas du prix qui n'intéresse que les pharmaciens uniquement bassement axés sur l'aspect commercial de cet acte ..." j'assume totalement le fait que n'étant pas fonctionnaire je suis docteur en pharmacie ET chef d'entreprise et qu'à ce titre mon activité doit être rentable.
  • 15/07/2020 à 07:49
    rab74
    alerter
    doit on rappeler dans quelles conditions les labos pratiquent ces tests? circuit avec entrée et sortie différenciées, masques ffp2+visières, gants, décontamination des locaux...nous ne disposons pas de ffp2, nos préparateurs et préparatrices n'ont toujours pas accès gratuitement à ce dépistage, et notre activité principale implique la présence de beaucoup de matériels (médicaments, par, orthopédie)contaminables. Quant aux gants, c'est en pointillé. En dehors du fait qu'aucune rémunération n'est prévue pour le temps passé, je ne vais sûrement pas prendre le risque d'exposer mon personnel et mes patients les plus fragiles, à ce type de fréquentation. plutôt des heures de bénévolat dans un drive, ce sera plus utile et beaucoup moins "casse gueule" pour tout le monde!
  • 15/07/2020 à 09:23
    PIPO74
    alerter
    Bravo !!! - Enfin des mots pleins de bon sens
  • 15/07/2020 à 11:29
    BREZHONEG
    alerter
    Dans mon secteur les grossistes n'ont rien en magasin pour realiser le trod covid.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK