05/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Audrey Chaussalet

Une semaine avant le début du confinement, la société d’études Pharmed’Insight a mené une enquête qualitative*, auprès de titulaires, pour connaître leur vécu et leur regard sur l’épidémie de Covid-19 en France. Tout d’abord, la profession (titulaires et équipes) est restée mobilisée pour servir les patients au comptoir (87 %), malgré un sentiment d’inquiétude face à la propagation du virus pour plus de la moitié des professionnels interrogés (56 %). Egalement en première ligne pour gérer les angoisses de la population, les pharmaciens estiment que 34 % de leurs patients sont littéralement en situation de panique. Pour se protéger, 77 % ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 05/04/2020 à 10:09

    alerter
    "2022 pharmaciens titulaires, recueillis dans une centaine d’officines" soit une moyenne de plus de 20 titulaires par officine.
  • 05/04/2020 à 11:48

    alerter
    Le mystère des sondages !!!!!
  • 05/04/2020 à 19:50

    alerter
    Ahah, pas mal. Je crois effectivement que les sondeurs ont sollicité 2022 titulaires et ont eu la réponse de 100 d'entre eux (ce qui est d'ailleurs très pratique pour faire les pourcentages !)
  • 05/04/2020 à 20:26

    alerter
    Pensez aussi aux preparatrice et préparateur en pharmacie qui ont continué à travailler
  • 05/04/2020 à 20:53
    Jean64
    alerter
    Je me demande vraiment quelle image le public français a du pharmacien. Depuis le début du confinement, le boulanger du coin n'arrête pas de publier sur sa page Facebook des dessins que lui ont offert les enfants du village. Dans ma pharmacie, pas un cadeau ou une pensée de client/patient...
  • 05/04/2020 à 21:41
    banars
    alerter
    on a eu quelques remerciements
    et ça fait chaud au coeur
  • 05/04/2020 à 23:17

    alerter
    Pourquoi attendre de la reconnaissance !quand la pharmacie ferme à 18H car il n’y a presque plus de client après cette heure vu le confinement
    Business is business
  • 06/04/2020 à 07:36
    Non inscrit
    alerter
    Ah ah et encore vous n'avez pas entendu la meilleure... Je suis prep dans le grand Est et quand mon titulaire a interrogé l'ordre pour se renseigner quand à l'utilisation des masques à l'officine on lui a répondu texto que seul les pharmaco était des professionnels de santé et était censé en porter, belle preuve de solidarité de la part de l'ordre des hypocrite ( pharmaciens) envers ceux qu'ils envoientplus aux comptoirs qu'eux même... Avant d'attendre de la reconnaissance du public il faudrait peut être en mériter dans sa propre branche non ?
  • 06/04/2020 à 07:44
    Sidonie
    alerter
    Une question me taraude:
    La cour des compte a-t'elle, au vu de la Pandémie, changé son paradigme de 10000 pharmacies.
    Quelqu'un a des nouvelles de nos super Comptables?
  • 06/04/2020 à 08:44
    rab74
    alerter
    @non inscrit: au final, votre titulaire partage-t-il les masques avec vous? oui? on s'en tape des autorités, à qui il manque toujours un morceau de l'analyse, et qui, pour l'instant, semblent quelque peu aux abois. 6 mails plus ou moins contradictoires par jour, faut pas qu'on s'affole: comme d'habitude, ce sera système D, très bien comme ça. on n'a pas attendu leurs conseils pour se protèger, organiser les patients, tracer les masques....Quant à la cour des comptes, grâce à ses avis éclairés depuis 10 ans, le service public, dont l'hôpital, est à poil et malgré tout c'est à lui qu'on se raccroche, ainsi qu'à nous, après avoir décrété l'extinction de plus de 10% des officines. Pourquoi la distribution des masques n'est elle pas confiée aux mairies (qui ont du personnel et des services d'accueuil)? peur de la corruption et des coulages?
  • 06/04/2020 à 09:42
    Univert
    alerter
    Personnellement, je suis très déçue de l'ordre.
    D'ailleurs, le discours tardif de Carine W-T au 1ier Avril c'est du vent. Elle donne plus l'impression de se préoccuper de son apparence que d'être véritablement à nos côtés.
    Et pour avoir tenté de les joindre fin mars, à Paris on tombait sur un répondeur !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous télécharger (ou inciter à le faire) l'application StopCovid ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK