22/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

L’idée germait au ministère de la Santé depuis plusieurs semaines. Les saturomètres ou oxymètres de pouls seront prochainement remboursés à la location pour une semaine renouvelable une fois, dans le cadre de l'autosurveillance des patients à risque de forme grave de Covid-19, sur prescription médicale. Le tarif est de 3,30 euros TTC la semaine, dans la limite de deux forfaits hebdomadaires donc. Les oxymètres loués en officine doivent avoir marquage CE et norme ISO. Leur prix d’achat varie entre 10 et 40 €.Le but est de détecter précocement l’apparition d’une « hypoxémie silencieuse » (hypoxémie sans symptômes cliniquement perceptibles de dyspnée), qui peut être ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 23/04/2021 à 16:02
    lby
    alerter
    Et bien sûr dans ce tarif, on tient compte du temps de désinfection!
  • 26/04/2021 à 11:18
    tnttnt
    alerter
    Il y a un forfait explications/désinfection, c'est précisé dans l'article...
  • 26/04/2021 à 15:51
    Équipe de choc
    alerter
    Il faudra livrer et expliquer aux patients !!!
    Ceux ci étant a l'isolement :masque FFP2 obligatoire !
  • 29/04/2021 à 07:34
    Solu
    alerter
    Entre le prix d’achat difficilement amortissable, la rédaction obligatoire du contrat de location, le temps passé à désinfecter l’appareil et le temps d’explication à la délivrance, il aurait été intelligent de prévoir une possibilité de vente t’oit simplement !?
    Dans un foyer l’oxymetre pourrait devenir un produit d’usage comme le thermomètre !!!

    C’est dommage que notre marge se soit confortée avec les tests et vaccins !!!!?
  • 29/04/2021 à 07:41
    Solu
    alerter
    Ras le bol de ces obligations qui nous permettent tout juste d’amortir nos coûts de fonctionnement ! Nous voulons retrouver un exercice professionnel qui génère des résultats significatifs à nos entreprises qui ont grandement besoin d’investissements pour affronter l’évolution sociale qui se présente à nous, si nous voulons que la sécurité pharmaceutique perdure payez nous dignement Messieurs-Dames les technocrates-politico-professionnels de rien !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK