16/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

80 % des médecins généralistes, 61 % des pharmaciens d’officine, 47 % des infirmiers, et 52 % des masseurs- kinésithérapeutes et des sages-femmes ont rapporté* avoir reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid-19, estime Santé publique France dans son point épidémiologique du 15 avril. Au total, 57 % des professionnels de santé libéraux (et 54 % selon les données de la base Vaccin Covid de la Cnam au 29 mars) ont au moins reçu une dose, et 34 % 2 doses (43 % pour les pharmaciens). 7 fois sur 10, les libéraux ont été vaccinés avec le vaccin de ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 16/04/2021 à 17:09
    petitsilex
    alerter
    Obligation vaccinale pour tous les professionnels de santé ! Ça serait beaucoup plus simple !
  • 16/04/2021 à 17:25
    G.L
    alerter
    Le plus compliqué est de trouver un centre qui accepte de vacciner le personnel non hospitalier de moins de 50 ans !!!
  • 16/04/2021 à 17:47
    Nicolas 34
    alerter
    Les autres ont pris de l' influenzinum ?
  • 16/04/2021 à 20:19
    Rixtou
    alerter
    Quelqu’un peut t’il m’expliquer en quoi le vaccin est utile chez une personne qui fera statistiquement une forme non grave de la maladie? Vacciner les personnes à risque oui, mais les autres?
    Eclairez moi , comme ça j'éclairerai les autres.
  • 16/04/2021 à 21:53

    alerter
    Vaccination pour les professionnels de santé mon collègue préparateur aujourd hui en réa depuis un mois à Brest en circulation extra corporelle personne sans aucuns critères de comorbidités si ns avions été vacciné avant peut-être n'en serait il pas là Mais d'abord les anciens qui eux peuvent ne pas sortir !!!!!
  • 16/04/2021 à 21:59
    pharmacovigilant
    alerter
    Pour Rixtou : C'est parce que la vaccination n'est pas qu'une protection individuelle. Son but est également de ne plus permettre la circulation du virus et donc de ne pas contaminer les autres ... De plus , pas mal de personnes jeunes et en bonne santé sont malheureusement sévèrement atteints .
  • 16/04/2021 à 23:56
    Nicolas 34
    alerter
    Se vacciner massivement et rapidement permet une moindre circulation du virus et limite l'arrivée de variants susceptibles de resister aux vaccins...
  • 16/04/2021 à 23:57
    Nicolas 34
    alerter
    Pour rixtou
  • 17/04/2021 à 13:42
    phymag
    alerter
    Moins téméraire que vous.Un cas n'est pas un autre.Soyons à la fois cartésien et pasteurien...juste équilibre entre la pharmacovigilance...et ces vaccins si vite conçus.. Alors pas rixtou ...
  • 17/04/2021 à 14:23
    rixtou
    alerter
    Les mots ont du sens. j'ai dis statistiquement. Il y a toujours des cas où cela se passe mal, mais pour combien de cas où cela se passe sans encombre. Et le vaccin n'empêche de tomber malade et de transmettre le virus, il permet juste de ne pas faire de forme grave. Je ne doute pas que certaine famille traverse des épreuves difficiles. Mais les personnes en bonne santé ont statistiquement de très grande chance de ne pas avoir de faire de forme grave. Est t'il dans ce contexte judicieux de tout miser sur la vaccination, surtout sur un virus qui a un fort pouvoir de mutation?
  • 17/04/2021 à 14:50
    Vincent Dsiurdsi, Pharmacien adjoint
    alerter
    Les professionnels de santé sont les plus exposés car en contact permanent avec les malades. Il est donc tout à fait logique de les vacciner en priorité pour leur propre sécurité et pour éviter de contaminer leurs patients les plus fragiles. Les patients fragiles ont eux la possibilité de limiter leurs contacts au maximum donc ont moins de risque d'être contaminés. J'ai été malade du (ou de la, au choix) Covid il y a un an avec de fortes difficultés respiratoires (j'ai 43 ans). et j'ai enfin obtenu un RDV mercredi prochain pour le vaccin Pfizer. Je voulais me faire le vaccin AZ moi-même mais je n'y ai plus droit vu mon âge...
  • 17/04/2021 à 16:23
    pharmacovigilant
    alerter
    Je pense que l ' on peut également rappeler que nous avons depuis quelques mois des certitudes que la vaccination réduit très significativement la contagiosité. C'est un formidable argument pour la généralisation de la vaccination !
  • 19/04/2021 à 08:57
    tnttnt
    alerter
    Malheureusement, on n'arrive déjà pas à vacciner la profession contre la grippe, j'ai du mal à croire qu'on fasse mieux avec la Covid... Moi aussi je serais pour la vaccination obligatoire.
  • 19/04/2021 à 13:41
    Czentovich
    alerter
    @Rixtou on mise tout sur la vaccination car pour l'instant nous n'avons que ça

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK