06/03/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Consultations médicales : une pétition contre « l’abattage en médecine générale » Istock-IIIerlok_Xolms

Le 6 mars, 10 186 médecins ont signé la pétition « Non à l’abattage en médecine générale ». Lancée il y a deux semaines par le Dr Jean-Baptiste Blanc, cette pétition s’adresse à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. La raison ? La création des assistants médicaux pour libérer du temps médical. « Pour lutter contre la pénurie de médecins en exercice, le plan “Ma Santé 2022” envisage de financer des assistants médicaux pour les médecins généralistes qui s’engagent à recevoir 6 patients à l’heure. Soit moins de 10 minutes par consultation, explique le Dr Blanc dans sa pétition. Nous, médecins généralistes, refusons d’être les boucs émissaires des politiques de santé délétères mises en place depuis des années et ayant abouti à la désertification médicale ». Refusant « de sacrifier la qualité de la consultation en recevant, dans le même temps de travail, deux fois plus de patients », le médecin propose d’autres pistes pour libérer du temps médical, notamment la suppression des certificats médicaux obligatoires (absences scolaires, certificats médicaux pour la pratique d’un sport, etc.) et un accès direct avec prise en charge pour des actes paramédicaux (kinésithérapeutes, infirmières, podologues, orthophonistes, etc.).

Une autre piste est aussi proposée, celle d’organiser des campagnes de communication régulières « pour informer sur les critères permettant d’éviter une consultation pour les pathologies bénignes courantes (rhume, gastro-entérite, etc.) ».






Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 06/03/2019 à 19:55
    croix verte
    alerter
    Personnellement, mon mari et moi avons déjà un généraliste non loin d'être dans ce moule :quatre patients à l'heure, et pendant le quart d'heure règlementaire, au mieux un, mais plus souvent trois coups de fil.
    En trouver un autre ? Mission impossible: aucun ne prend de nouveau patient...
  • 07/03/2019 à 10:29
    cf
    alerter
    Et nous ? ...Aucun syndicat officinal ( car trop docile et servile) n'oserait lancer une telle pétition contre les pratiques d'abattage en pharmacie qui sont habituelles et considérées comme normales...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK