24/09/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Communication : Giphar se prépare et sollicite ses pharmaciens groupés

Le droit à communiquer auprès du grand public est l'un des « combats» de Giphar. Le thème a donc été abordé lors du congrès annuel du groupement qui s'est tenu à Nancy. Sur fond de textes en attente.
Giphar, agencement, Agora, Nancy Audrey Chaussalet

« La communication va s’ouvrir. Sous quelle forme ? Dans quelle proportion ? Toutes les hypothèses sont dans les cartons », a expliqué Jean-Baptiste de Coutures, président de Giphar lors d’une conférence de presse organisée le dimanche 23 septembre, en marge du congrès annuel du groupement qui s’est déroulé cette année à Nancy (Meurthe et Moselle). « La communication fait partie de l’ADN de Giphar et nous allons continuer dans cette direction car nous voulons faire de Giphar l’enseigne de pharmacie préférée des Français », a-t-il insisté. « Nous pesons plus de 2 milliards d’euros de CA et, en notoriété spontanée, nous sommes peu connus du grand public, tout comme les autres enseignes de pharmacie d’ailleurs. A contrario, les opticiens jouissent d’une notoriété exemplaire alors que leur chiffre d’affaires n’est « que» de 1 milliard, ajoute Philippe Becht, président du directoire de Giphar Groupe. D’après ce que l’on entend autour de nous, de la part du Conseil national de l’ordre des pharmaciens notamment, les textes seraient susceptibles de sortir en fin d’année. Notre idée est de communiquer sur la valeur ajoutée du pharmacien. Nous ne sommes donc pas preneurs d’une communication produit/prix. Mais nous ne sommes pas non plus les seuls à nous intéresser au sujet. Une poignée de grands groupements est réellement intéressée par cette ouverture et  la communication va être un élément de la guerre concurrentielle. Voilà pourquoi nous allons proposer aux adhérents du groupement de prévoir de lever des cotisations supplémentaires pour le jour où nous serons prêts à communiquer. Il s’agira d’une augmentation progressive du prix de la cotisation annuelle. Et cet effort sera nettement inférieur à la valeur couramment évoquée pour les budgets communication qui est de 2 % du CA pour les réseaux de franchisés et les coopératives. »

Pour Jean-Baptiste de Coutures, cette stratégie va de pair avec une harmonisation des points de vente, via le concept Agora aujourd’hui adopté par 250 pharmacies dans sa version complète ou simplifiée. Le congrès à peine achevé, le groupement propose d’ailleurs une aide financière à la mise au concept d’enseigne. « Nous aidons les confrères à hauteur de 300 euros par m2 dans la limite de 200 m2 soit 60 000 euros », souligne le président de Giphar. « Cette aide est conditionnée à la signature d’un contrat de 5 ans et au respect d’un cahier des charges précis, poursuit Philippe Becht. C’est une aide et non un prêt. Elle est délivrée en 3 fois et vise à soutenir la modernisation du réseau. Vous imaginez bien que si demain on communique sur l’enseigne Giphar, c’est pour que des patients se déplacent dans nos pharmacies. S’ils tombent sur un point de vente vétuste, la campagne de communication sera totalement contreproductive. » Difficile de faire plus clair.






Les dernières réactions

  • 24/09/2018 à 22:07
    PF
    alerter
    il faut être bien naïf pour penser que si la communication est permise aux groupements, ça ne va pas se finir en batailles autour du prix... et entre les groupements adossés à des fonds de pension ou des grossistes, et les autres, la bataille sera inégale...
  • 25/09/2018 à 09:32
    cf
    alerter
    60 000 euros serait la bien venue pour indemniser les confrères mis en faillite par la communication des groupements..
  • 25/09/2018 à 10:47
    pharmaciencensuré
    alerter
    La communication des enseignes de pharmacie me semble tout à fait logique et souhaitable à la condition qu'elle ne s'appuie pas sur la signalisation par une croix verte mais par une enseigne reconnaissable, la croix verte étant alors réservée à l'intérieur pour signaler la présence du professionnel de santé.
    Cela permettrait d'avoir une communication claire ou la présence de la croix à l'extérieur signalerait enfin les pharmacies qui ne se consacrent qu'à un exercice de professionnel de santé.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner contre la grippe quand l’expérimentation sera généralisée ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK