Chiffres de l’officine : une comparaison entre 2022 et 2023 - 29/01/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
29/01/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Chiffres de l’officine : une comparaison entre 2022 et 2023

Lors du salon Les Rencontres de l’officine qui s’est tenu à Paris les 27 et 28 janvier, Antoine Collet, directeur supplier services France chez Iqvia a présenté les chiffres clés de l’officine. En comparant 2023 à 2022 sur plusieurs critères essentiels.

S’agirait-il déjà là d’une autre époque ? En 2022, le marché officinal en France métropolitaine (honoraires, Covid-19 et autres missions inclus) atteignait un chiffre d’affaires (CA) de 43,9 milliards d’euros, en croissance de 5,8 % par rapport à l’année précédente. En 2023, le bilan, estimé à 44,6 milliards d’euros (+ 1,7 %) s’annonce plus mitigé. Deux critères sur lesquels les marges ont la réputation d’être confortables, peuvent assez simplement illustrer le propos : les médicaments non remboursables et les honoraires.

Pour les premiers, après une croissance du CA de + 10,1 % à 2,6 milliards d’euros en 2022, les résultats de 2023 plafonnent à + 0,9 % traduisant un tassement de l’embellie.

Côté honoraires (Covid-19 compris), si 2022 avait entamé une décrue en CA (- 7,2 %) à 3 milliards d’euros, le terme de dégringolade n’est pas trop fort en 2023 : 1,9 milliard d’euros, - 38,8 %.

Où sont passés les clients ?

2023 se caractérise aussi par un nombre d’officines en métropole passé en dessous du seuil symbolique des 20 000.

Et si le chiffre d’affaires moyen hors taxes de ces mêmes officines augmente de + 2,8 % à 2,21 millions d’euros, la marge brute incluant les activités liées au Covid-19 chute de 8,9 % à 452 700 euros.

2023 se distingue également par une fréquentation hebdomadaire en baisse de 3,8 % (1148) et un panier moyen quotidien en hausse (37,45 euros, + 7 %) avec + 8,4 % (51,94 euros) pour la partie dite éthique de la dispensation et, pour l’activité comptoir, + 4,3 % (16,17 euros). Des données qui ne peuvent s’analyser sans prendre en compte l’inflation et ses conséquences sur la hausse des tarifs…



Laurent Lefort

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !