23/07/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Bientôt insérée dans le Code de santé publique, la certification est une obligation à laquelle les pharmaciens devront se soumettre tous les six ans, à compter du 1er janvier 2023. Les professionnels en exercice à cette date sont également concernés mais par dérogation, ils disposeront de neuf ans pour leur première période de certification. Les actions réalisées au titre du développement professionnel continu, de la formation continue et de l’accréditation seront prises en compte au titre du respect de l’obligation de certification périodique. Chaque professionnel de santé pourra choisir, parmi les actions prévues au référentiel de certification périodique qui lui sont applicables, celles qu’il entend suivre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 23/07/2021 à 19:08
    venche
    alerter
    Les DU et DIU fait dans le passé entreront r ils en compte!


  • 24/07/2021 à 13:05
    Jeum37
    alerter
    L’ordonnance crée un « conseil national de la certification périodique »
    Et hop: encore un nouveau bureau pour caser les copains !…
  • 24/07/2021 à 13:09
    Nicolas 34
    alerter
    Toute complexification de notre metier entraînera une perte d'indépendance et l'arrivée de grands groupes .....mais ne croyez pas vendre vos officines à 95 % du Ca ....ils s'arrangeront pour faire sauter le numerus ....pourquoi payer cher ce qui ne vaut rien ....
  • 12/08/2021 à 16:23
    BREZHONEG
    alerter
    Nous aurons bien evidemment le droit de faire verifier le niveau de certification des certifieurs, la periodicité de leurs remises a niveau , etc.... Il faut donc que le Conseil National de la Certification Periodique ait la certification des certiieurs parmi ses missions de verification. Et comme cela,comme par hasard , sera "oublié" ou meme refusé,, il faut,,dés maintenant, preparer l'action juridique qui l'imposera..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pensez-vous que l'arrivée du vaccin de Pfizer va relancer la vaccination contre le Covid-19 dans votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK