CBD : un nouvel arrêté pour encadrer la vente - 13/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
13/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

CBD : un nouvel arrêté pour encadrer la vente

Getty Images/iStockphoto

Un nouvel arrêté encadrant la vente de cannabidiol (CBD) sous forme de complément alimentaire ou de produits cosmétiques a été publié au Journal officiel du 31 décembre 2021. Le texte interdit la commercialisation de produits contenant « des fleurs et des feuilles brutes sous toutes leurs formes, seules ou en mélange avec d’autres ingrédients, leur détention par les consommateurs et leur consommation ».

A l’heure actuelle, à l’officine, seuls les produits cosmétiques à teneur en delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) inférieur à 0,3 % et les compléments alimentaires composés de fibres ou de graines de chanvre sont autorisés.

La mission  interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) explique dans un communiqué paru à la suite de l’arrêté, que ce « nouveau cadre règlementaire maintient un haut niveau de protection des consommateurs et préserve la politique ambitieuse de lutte contre les trafics de stupéfiants (...), tout en permettant le développement sécurisé de nouvelles activités économiques liées à la culture, la production industrielle d'extraits de chanvre et la commercialisation de produits qui en intègrent ».

L’arrêté pris par le gouvernement est donc justifié par des motifs de santé publique.

Après la victoire du pionnier de la commercialisation du CBD Kanavape devant la Cour de justice de l’Union européenne, cet arrêté est un revers pour l’ensemble de la filière. Les acteurs du secteur se mobilisent pour gagner une nouvelle bataille juridique contre cet arrêté. Pour l’heure, ils ont saisi, sans succès le Conseil constitutionnel.



Anne-Charlotte Navarro

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !