02/10/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Charlotte Navarro

Un salarié cas contact Covid-19 qui ne peut télétravailler pourra obtenir un arrêt de travail en ligne pour pouvoir s’isoler le temps nécessaire, a annoncé Olivier Véran, ministre de la Santé, lors de sa conférence de presse du 1er octobre. Un service de déclaration en ligne similaire à celui mis en place pour les arrêts pour garde d’enfants sera accessible aux cas contacts, qu’ils soient identifiés par l’Assurance maladie ou l’ARS ou non, dès le 3 octobre. Le salarié pourra bénéficier d’un arrêt de travail de 7 jours pleins. Cet arrêt pourra être prolongé de 7 jours pour attendre le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 02/10/2020 à 22:02
    roller33
    alerter
    En effet, il serait pertinent de publier le texte de la DGS relatif à cette mesure car, selon le site de la FSPF, on comprend que la mesure a été prévue afin d'éviter la fermeture de l'officine si un salarié est testé positif et que ses collègues sont éventuellement cas contact ( encore faudrait-il qu'ils aient tous retiré leur masque en présence pendant 15 min du salarié dépisté ultérieurement positif, ce qui fait beaucoup de négligence pour des professionnels de santé ! ).

    Le site de l'Ordre, quant à lui, ne s'embarrasse pas de détail et donc semble indiquer que cela concernerait aussi un salarié cas contact d'une personne dépistée positive n'appartenant pas au personnel de l'officine ( son enfant par exemple ).
    Or, comme l'a dit le ministre, une personne au contact d'un cas contact n'est pas cas contact , et donc dans cette situation il n'y a pas de risque de fermer l'officine.

    Publié le 31/08/2020 par FSPF
    Si l’un des membres de l’équipe officinale a été testé positif au Covid, votre CPAM a pu vous demander de cesser l’activité de toute l’équipe (cas contacts).
    Consciente de l’impact économique d’une telle mesure pour les officines et de la nécessité de préserver l’accès aux médicaments de la population dans ce contexte de crise sanitaire, la FSPF a saisi le ministère de la Santé afin d’obtenir une procédure relative aux cas contacts au sein de l’officine de même nature que celle qui existe pour les établissements de santé.
    Le ministère vient de nous informer de la mise en place d’une tolérance pour les membres de l’équipe officinale en contact avec une personne testée positive, à condition qu’ils soient asymptomatiques.
    Le maintien en poste est alors possible sous réserve de la bonne observance des consignes ci-dessous :
    Auto-surveillance des symptômes.
    Test RT-PCR entre J+5 et J+7 du dernier contact (et au maximum à 7 jours du premier contact si celui-ci a persisté).
    Mesures strictes d’hygiène et distanciation physique (port systématique du masque notamment).
    Les consignes des agents des CPAM ayant été modifiées en conséquence, celles indiquées ci-dessus sont d’ores et déjà applicables. N’hésitez pas à nous contacter si une anomalie dans leur déploiement venait à se produire.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK