11/09/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Dans son rapport sur la lutte contre les fraudes aux prestations sociales, la Cour des comptes se penche sur « l’excès de droits ouverts à l’assurance maladie ». Elle fait le constat que « selon les données statistiques du système national d’information inter-régimes de l’assurance maladie (Sniiram), auxquelles la Cour a accès, les régimes d’assurance maladie totalisaient 75,296 millions de bénéficiaires au 31 décembre 2018, sans doublons entre régimes, ayant consommé ou non des soins au cours de la même année. Cela représente un écart de 8,2 millions de personnes par rapport à la population vivant en France au 1er janvier 2020 estimée ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 12/09/2020 à 09:20
    rab74
    alerter
    j'adore le "ayant consommé ou pas"....quand on saura, dans ce surnombre, le % de cartes inactives (décès, départ à l'étranger), on aura peut-être un peu moins peur, et un début de solution! pour une fois que les stats auraient une application directe ...
  • 12/09/2020 à 12:12
    BREZHONEG
    alerter
    Quand on nous a annoncé la mise en place de la Carte Vitale,ces cartes ont été distribuées largement en avance sur le debut réel de l'operation. Ca a fait pas mal de cartes perdues,abimées(pour jouer dans le bac a sable),etc ,....
  • 14/09/2020 à 14:31
    drlouzou
    alerter
    Une idée toute simple , ne pourrait-on pas inscrite la mutuelle et les contrats sur la carte vitale . Cela serait tellement plus simple
  • 15/09/2020 à 11:15
    BREZHONEG
    alerter
    Tres bon, dr louzou....On pourrait encore faire mieux en autorisant la Secu a centraliser toutes les receptions de cotisations de complemetaires maladie (un peu comme le Tese le fait deja),,et a assurer les remboursements complemetaires.Ainsi ,les 5 ou 600 mutuelles economiseraient beaucoup de frais de gestion,et la secu se garderait beaucoup d'excedents de gestion. Et le copinage politique pourrait continuer a recaser ses battus aux elections directeur , directeurs adjoints, chargés de mission "pipo" ,etc
  • 15/09/2020 à 17:13
    drlouzou
    alerter
    Oui
  • 15/09/2020 à 17:13
    drlouzou
    alerter
    Oui
  • 15/09/2020 à 17:13
    drlouzou
    alerter
    Oui

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK