Cannabis à usage médical : recherche pharmaciens pour expérimentation - 09/03/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
09/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Cannabis à usage médical : recherche pharmaciens pour expérimentation

dr

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) lance, ce 9 mars, un appel à candidature aux pharmaciens d’officine volontaires pour participer à l’expérimentation du cannabis à usage médical, qui doit débuter le 31 mars au plus tard, pour 24 mois. Attention, une pharmacie sera sélectionnée, en fonction de critères géographiques, pour chaque département non couvert par une pharmacie à usage intérieur (PUI) de structure de référence participant à l’expérimentation, de manière à faciliter l’accès aux médicaments, à savoir : Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aveyron, Charente, Cher, Corrèze, Côtes d'Armor, Dordogne, Drôme, Eure, Eure-et-Loir, Gers, Indre, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Manche, Haute-Marne, Mayenne, Meuse, Nièvre, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haut-Rhin, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Savoie, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée, Vosges, Yonne, Territoire de Belfort, Essonne, Val-D'Oise, et Haute-Corse.

Les pharmaciens sélectionnés suivront obligatoirement une formation validante (e-learning de 2h30) pour intégrer l’expérimentation. Leur rôle : délivrer les produits à base de cannabis médical aux patients qui les aura désignés, et ce dès la première prescription.

Les pharmaciens volontaires ont jusqu’au 15 mars pour envoyer leur candidature à pharmaciens-cannabismedical@ansm.sante.fr en précisant :

- le nom de la pharmacie ;

- l’adresse ;

- le nom et prénom du pharmacien volontaire ;

- l’adresse e-mail du pharmacien volontaire.

« Que ce soit dans la structure de référence volontaire ou dans la pharmacie, il est nécessaire qu’il y ait plusieurs professionnels de santé formés de façon à ce qu’en cas de vacances par exemple, il y ait continuité des traitements », recommandait le 4 mars dernier Nathalie Richard, directrice adjointe du pôle en charge notamment des médicaments en neurologie, antalgie, stupéfiants et psychotropes et chargée du projet cannabis à usage médical à l'ANSM.  



Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !