Biologistes : ils pourront vacciner dès juillet 2024 - 22/01/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
22/01/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Biologistes : ils pourront vacciner dès juillet 2024

Le nouvel avenant signé entre les syndicats de biologistes et l’Assurance maladie ouvre la possibilité aux biologistes de prescrire et d’administrer les vaccins contre la grippe et ceux à prescription obligatoire.
Getty Images

Signé le 20 décembre 2023 et publié au Journal officiel le 10 janvier 2024, l’avenant à la convention nationale organisant les rapports entre les directeurs de laboratoires privés d’analyses médicales et l’Assurance maladie est axé sur deux points : la vaccination et la maîtrise médicalisée des dépenses.

Compétences élargies

Afin d’améliorer la couverture vaccinale en France, les médecins et pharmaciens biologistes pourront vacciner contre la grippe, mais également prescrire et administrer les vaccins à prescription obligatoire, « si la personne ne dispose pas d'une prescription préalable établie par un autre professionnel de santé », précise l'avenant.

Le tarif de la vaccination contre la grippe s’élève à 7,50 € TTC. L’administration d’un autre vaccin sera également rémunérée 7,50 € TTC. S’il y a prescription du vaccin, le montant est porté à 9,60 € TTC. De fait, ces tarifs sont identiques à ceux des pharmaciens d'officine.

Les biologistes pourront vacciner dès le mois de juillet 2024.

« Nous-nous réjouissons de cette décision qui élargit les missions des biologistes », déclare le Dr Jean-Claude Azoulay, président du Syndicat national des médecins biologistes (SNMB), dans un communiqué diffusé le 22 janvier. « Nous renouvelons notre souhait de contribuer à la modernisation du système de santé et du parcours de soins dans l’intérêt des patients. Notre savoir-faire ainsi que notre réseau national de biologistes représentent des atouts précieux pour permettre aux patients qui le souhaitent de se faire vacciner au plus près de chez eux. »

Baisse de la lettre clé

Quant à la maîtrise médicalisée, elle se traduit notamment par la réduction de la lettre clé B, sur laquelle les tarifs des biologistes sont indexés, à compter du 15 janvier 2024. Elle passera à 0,25 € pour les départements métropolitains contre 0,26 € en 2023.

Par ailleurs, les syndicats et l’Assurance maladie se sont accordé pour renforcer la maîtrise médicalisée grâce à une meilleure pertinence clinique des prescriptions de biologie médicale. L’objectif est d’économiser 60 millions d’euros. La première action porte sur le dosage de la Vitamine D. Dès janvier 2024, les délégués de l’assurance maladie (DAM) sont chargés de rappeler aux praticiens les indications cliniques de prescription prises en charge par l’Assurance maladie.



Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 23/01/2024 à 09:24
    cat50
    alerter
    Vont-ils avoir une formation obligatoire pour prescrire les vaccins? , comme les pharmaciens?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !