15/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Lors de sa conférence de presse le 15 janvier 2020, Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a annoncé que le conseil d’administration lui avait donner mandat pour former opposition majoritaire à l’avenant 19 sur le rééquilibrage des paramètres économiques de l’avenant 11. Pour rappel, la FSPF n’a pas signé cet avenant 19 en raison de la baisse de l’honoraire de dispensation pour ordonnances complexes qu’il implique, et qui va notamment toucher les officines rurales et celles qui ont de nombreux malades aux pathologies chroniques. « J’ai envoyé un courrier recommandé à l’Assurance maladie qui a ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/01/2020 à 11:39
    PF
    alerter
    donc former opposition majoritaire, donc au lieu de gagner 80 M€ en plus des 215 prévus à l'avenant 11, on va donc rendre les 150 M€ de surperformance de la réforme. C'est vrai que l'été dernier monsieur besset était prêt à accepter un arrêté de marge couperet... après il a demandé à sacrifier l'honoraire pour médicament spécifique des AVK. C'est vrai que les AVK ne sont pas du tout des médicaments spécifiques.
    C'est sur que l'inversion de la courbe ne doit pas continuer. Alors qu'on avait une super réforme du 1 € à la boite qui ne nous a protégés de rien, qui nous a fait perdre 345 M€ en 3 ans, que depuis la barre se redresse, comme prévu, que la profession se voit confier de nouvelles missions valorisantes pour notre métier de pharmacien, donner cette image déplorable, et faire perdre 80 M€ supplémentaires, c'est vraiment la bonne période.
    De plus, la FSPF n'a qu'une majorité relative en terme de représentativité... c'est donc effacer d'un trait de plume les 1400 confrères qui ont fait confiance à l'UNPF en 2015 ??? Ils sont pourtant plus nombreux que l'écart qui sépare l'USPO de la FSPF (970 voix ).
  • 16/01/2020 à 11:46
    PF
    alerter
    En plus demander l'application de la revalorisation de l'honoraire pour ordonnances complexes sous prétexte que l'avenant 19 n'a pas été publié, c'est très fort...
    Où est la publication des honoraires comprenant justement la revalorisation de ces honoraires ? parce que s'ils ne sont pas parus non plus, ça veut dire qu'on demande d'appliquer une revalorisation parce que la baisse n'a pas été actée... mais si la revalorisation n'avait pas non plus été publiée... en plus de ne pas pouvoir l'appliquer, il faudrait qu'on rende la totalité des honoraires à l'ordonnance ??? Faut réfléchir avant d'engager la profession dans les profondeurs où on était encore en 2017, un peu de réflexion serait utile, merci.
    Au lieu de tout faire pour que la réforme ne rate, simplement parce qu'ils ne l'ont pas signée, qu'ils ne l'ont pas signée parce qu'ils voulaient 300 M€, que nous sommes à 295 M€... sauf s'il empêche l'avenant 19... on retombe à 215... bon ce serait toujours mieux que les 00000 signés en 2014
  • 16/01/2020 à 11:51
    FredPich
    alerter
    Ce qui est déplorable c'est que ces syndicats et beaucoup de confrères n'ont toujours pas compris qu'avancer en ordre dispersé face à la CNAM est toujours une aubaine pour le stratège qu'est Monsieur Revel. Après on peut toujours pleurer... A quand une seule position pour l'ensemble de la profession? Réglons nos dissensions entre nous, la linge sale se lave en famille, mais après face aux représentants de l'Etat, parlons d'une seule voix une fois pour toute. Elle sera plus audible, et nous utiliserons plus intelligemment notre énergie qu'à nous battre entre nous à coup d'arguties la plupart du temps posturales... Ca vous inspire?
  • 16/01/2020 à 19:20
    tnttnt
    alerter
    Merci FredPich, tout est résumé.
  • 17/01/2020 à 09:29
    jlf
    alerter
    A PF.. MERCI de m indiquer les nombres d'adhérents à la FSPF, UPSO,UNPF ET PHARMACIES RURALES, car ce semble un secret d'état , du moins sur internet..Impossible à trouver
  • 17/01/2020 à 14:44
    BREZHONEG
    alerter
    les 2/3 des officines ne cotisent plus a quoi que ce soit.
  • 17/01/2020 à 15:08
    cf.
    alerter
    en 2017 : FSPF 7 095 officines adhérentes, soit 70,59 % des officines françaises syndiquées, représentant ainsi 41 473 salariés sur les 59 692 employés par des officines syndiquées (69,48 %). L'Union des syndicats de pharmaciens d’officine (Uspo) totalise pour sa part 2 514 pharmacies syndiquées, soit 14 449 salariés (respectivement 25,01 % et 24,21 %), et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) seulement 442 adhérents, soit 3 770 salariés (4,40 % et 6,32 %). Conclusion PF DEVRAIT SE RENSEIGNER AVANT DE DIRE N'IMPORTE QUOI..
  • 17/01/2020 à 19:23
    BREZHONEG
    alerter
    7000 + 2500 +500=10 000 sur 22 000.Pas terrible !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK