03/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Pour Carine Wolf-Thal, la présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, le nouveau protocole d’isolement pour lutter contre le Covid-19 annoncé hier par Olivier Véran, ministre de la Santé, « met les pharmaciens en grande difficulté ». Elle assure que ce lundi de rentrée est « compliqué » pour toutes les pharmacies françaises !

C'est un mélange de colère, d'épuisement et d'incompréhension qui anime ce jour Carine Wolf-Thal, la présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens. En colère contre les injonctions du gouvernement qui arrivent un dimanche par voix de presse (Interview d'Olivier Véran, ministre de la Santé, diffusée le 2 janvier 2022 dans le Journal du Dimanche), elle avoue avoir cherché dès hier à échanger avec la caisse nationale de l'Assurance maladie, « mais évidemment un dimanche, c'est impossible ! ». Beaucoup d'incompréhension aussi, car la conclusion des quelques réunions mises en place par le gouvernement pour évoquer la future stratégie de test, et auxquelles Carine Wolf-Thal a assisté, dont la dernière a eu lieu vendredi 30 décembre 2021, est radicalement différente des annonces d'hier. « Je comprends la situation grave dans laquelle la France se trouve aujourd'hui à cause de cette pandémie, mais je déplore la façon dont nous sommes traités, les pharmaciens en exercice, les représentants de la profession qui n'ont pas de préavis. Ce sont des décisions précipitées, non concertées, pas toujours compréhensibles et lisibles. » Et si elle reconnaît que la profession est « fatiguée » par les effets d'annonce, elle assure que « les pharmaciens vont encore une fois trouver l'énergie ! J'espère seulement que nous aurons le soutien de l'Etat, ne serait-ce que pour livrer des autotests, des vaccins... . Ce matin, je suis au comptoir dans le même cas que vous ! Et comme vous, je me demande comment je vais trouver le temps de prendre connaissance des nouvelles mesures, de les expliquer à l'équipe, de passer des commandes de masques FFP2, de vaccins, gérer la multitude d'appels téléphoniques, les questions des patients au comptoir... Cette journée est terrible !, conclut-elle.   






Audrey Chaussalet

Les dernières réactions

  • 03/01/2022 à 21:43
    roller33
    alerter
    Cette dame vient de s'exprimer tout sourire sur LCI : aucune véhémence dans ses propos ni manifestation de l'exaspération de la profession face au mépris à son encontre de la part des instances dirigeantes.

    Avec un grand-écart pareil, il devient indispensable de lui donner quelques conseils pour éviter le claquage :

    Les groupes musculaires pour réussir le grand écart sont les suivants (dans l’ordre de priorité):

    1. Adducteurs, pour écarter les jambes sur le côté
    2. Ischio-jambiers et mollets, pour glisser la jambe au sol
    3. Fléchisseurs de hanche (psoas et quadriceps), pour lever la jambe sans plier le dos, et tendre en arrière sur le latéral
    4. Rotateurs interne et externe de la hanche, pour placer ta hanche en ouverture et finaliser le mouvement

    Chacun de ces groupes musculaires doit être étiré dans le bon ordre et la bonne séquence.

    Sans ça tu auras toujours des crampes et autres blocages pour te poser en grand écart.

    Voilà, voilà...
  • 03/01/2022 à 22:20
    ouf
    alerter
    et pourtant , ne peut on pas que se réjouir de redevenir des dispensateurs de matériel médical plutôt que des infirmiers , laborantins , médecins etc low Coast
  • 04/01/2022 à 10:24
    14
    alerter
    ET CHAQUE GROUPE MUSCULAIRE correspond aux différents groupes et membres constituants l'équipe pharmaceutique ...et ça commence à tirer , et les fibres vont craquer à force d'être malencontreusement étiré , traumatisé , par des efforts à répétition ....sans phase de repos et d'entretien .
  • 04/01/2022 à 10:41
    BREZHONEG
    alerter
    Et donc on va reagir en faisant une action?
  • 10/01/2022 à 05:14
    Phil34
    alerter
    Et … pchhhiiiiittt ! Plus rien

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !