Autotests, tests antigéniques : c'est parti pour la dégringolade des prix ! - 03/02/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
03/02/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Autotests, tests antigéniques : c'est parti pour la dégringolade des prix !

L’annonce d’Olivier Véran, ministre de la Santé, de la baisse des prix des autotests, des tests antigéniques et des tests RT-PCR est tombée au micro de BFMTV, hier, 2 février. Explications.
Getty Images

« Les baisses de prix public et des tarifs de remboursement des autotests et des tests antigéniques seront significatives, elles sont actuellement en cours de discussion entre le Bercy et le ministère de la Santé », indique Gilles Bonnefond, porte-parole et conseiller du président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

Pas une, mais deux baisses successives

Concernant les autotests (dont le prix actuel est de 3,50 € lorsqu’il est pris en charge et de 5,20 € maximum lorsqu’il n’est pas remboursé), il n’y aura pas une mais deux baisses tarifaires qui se succèderont à 1 mois d’intervalle. La première baisse interviendra le 15 février, et coïncidera avec la fin du sursis accordé à la grande distribution dont l’autorisation de vendre des autotests avait été prolongée jusqu’à cette date.

« Cette baisse en deux temps des prix limites de vente l’a été à notre demande de manière à permettre aux pharmaciens d’écouler leurs stocks actuels », explique Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Celle du 15 février devrait donc être mesurée pour éviter un trop grand préjudice financier aux officines. La seconde baisse est programmée pour le 15 mars, avec « pour objectif d’avoir un prix limite de vente des autotests sous les 3 euros », annonce-t-il, sachant que le prix de revient des autotests était en janvier de 3,20 €, selon ce syndicat.

S’agissant des tests antigéniques, c’est plus flou. « On ne connaît ni la baisse ni la date de son entrée en application », précise le président de la FSPF.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 04/02/2022 à 10:41
    Jeum37
    alerter
    Donc comme d’habitude, on remercie nos syndicats qui ont la délicatesse de discuter avec le gouvernement en notre nom, pour ensuite nous annoncer que nous allons vendre à perte (prix de revient 3,20 et vente sous les 3€…).
    Charmant.
    On est bien représentés et surtout bien défendus !
  • 04/02/2022 à 14:40
    galenus
    alerter
    Vous reprendrez bien un peu de vaseline ?
  • 04/02/2022 à 16:55
    OJF
    alerter
    Les pharmaciens et les préparateurs sont ainsi remerciés de leur dévouement.
  • 06/02/2022 à 16:23
    BREZHONEG
    alerter
    Si vous n'etes pas contents de ce que vous font accepter les syndicats,plutot qu'une greve des gardes impopulaire, faites la greve.....du versement des cotisations, bien engagée d'aiileurs, par 80% des officines.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !