Autotests Covid-19 : la baisse des prix va-t-elle gripper l’officine ? - 11/02/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
11/02/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Autotests Covid-19 : la baisse des prix va-t-elle gripper l’officine ?

Si la baisse de prix des autotests annoncée par l'Assurance maladie est confirmée par le ministère de la Santé, leur prix limite de vente et leur prix remboursé seront alignés à 3,35 € à compter du 15 février et à 2,90 € à compter du 15 mars, contre actuellement 3,50 € lorsque l’autotest est pris en charge. La perte de marge se calcule de la façon suivante. 
DR

A ce jour, le prix d’achat de l’autotest chez le grossiste est en moyenne de 2,20 €, soit une marge pharmacien de 1,30 €, quand la pharmacie le facture 3,50 € à la sécurité sociale. A cela s’ajoute un honoraire de délivrance de 2 €, selon des données fournies par Denis Millet, président de la commission Etudes et stratégie économiques à la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). La marge pour une délivrance par 2 autotests est donc de 4,60 € (1,30 € x 2 + 2), par 3 autotests de 5,90 € (1,30 € x 3 + 2) et par boîte de 10 de 15 € (1,30 € x 10 + 2). Quand le prix de vente baissera à 3,35 € avec un prix d’achat grossiste inchangé à 2,20 €, la marge du pharmacien baissera à 1,15 €. Il touchera alors pour la délivrance de 2 autotests 4,30 € (1,15 € x 2 + 2), de 3 autotests 5,45 € (1,15 € x 3 + 2), de 10 autotests 13,50 € (1,15 € x 10 + 2). Il perdra donc 0,30 € par délivrance de 2 autotests, 0,45 € par délivrance de 3 et 1,50 € par boîte de 10 délivrée.

Au passage au prix de vente à 2,90 €, en reprenant les mêmes bases de calcul, la perte sera de 0,45 € supplémentaire par test remboursé (1,15 € - 0,70), soit par rapport au prix d’aujourd’hui de 3,50 €, une perte de marge cumulée de 0,60 € par autotest, de 1,20 € pour 2 unités, de 1,80 € par 3 unités et 6 € par boîte de 10. Cette perte de marge est réalisée toutes choses égales par ailleurs. « Elle ne prend pas en compte les volumes qui sont en train de s’effondrer pendant les vacances de février », souligne Denis Millet. Selon les zones A, B, C, « il y a une grosse baisse des ventes de 2 tests en raison du fléchissement de l’épidémie et très peu de ventes de boîtes de 10 car les professeurs sont en vacances ! », constate-t-il.

Concernant la baisse de marge sur les autotests non remboursés, la perte de marge dépend du prix pratiqué par chaque pharmacie, dans la limite de 5,20 €. Pour les officines qui les vendent à un prix supérieur à 3,50 €, les pertes de marge seront donc plus conséquentes.



François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !