Autotests Covid-19 : en pharmacie dans quelques semaines, et pas pour tout le monde - 26/03/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
26/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Autotests Covid-19 : en pharmacie dans quelques semaines, et pas pour tout le monde

DR

Les autotests antigéniques Covid-19 avec prélèvement nasal ne devraient être déployés en pharmacie qu'à mi- ou fin avril, a annoncé le ministère de la Santé lors d’un point avec la presse le 26 mars. Pour quel public ? Quel remboursement ? Dix jours après les recommandations de la Haute Autorité de santé sur ces autotests, « la façon dont on va s’organiser n’est pas encore stabilisée », explique le ministère. Plusieurs arrêtés autorisant un certain nombre de tests et permettant d’« engager le mouvement », notamment vers le réseau officinal, devraient être publiés dans les jours qui viennent, promet le ministère de la Santé. Une chose est certaine : « Le déploiement en GMS n’est pas à l’ordre du jour ».

Le réseau officinal en parallèle du dépistage massif piloté par l’Etat

La veille, une réunion des syndicats pharmaceutiques avec le ministère de la Santé a permis de constater que tout le monde était à peu près sur la même longueur d’ondes quant aux risques liés à un usage massif non contrôlé qui ne servirait pas l’épidémiologie. Et a apporté quelques réponses.

« Nous nous rejoignons avec le ministère de la Santé sur le principe de délivrer en officine des autotests à des travailleurs sociaux, auxiliaires de vie, aidants familiaux, etc. qui sont en contact quotidiennement avec des personnes âgées et qui nécessitent de faire des tests de façon répétitive, plusieurs fois par mois », explique Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Sur présentation du CESU, les pharmaciens seraient habilités à leur délivrer des autotests. « Ils pourraient aussi être chargés la première fois de former ce personnel au geste du prélèvement nasal et à la réalisation de cet autotest », a proposé Gilles Bonnefond lors de cette réunion. Corollaire : « Tous les tests, qu’ils soient positifs ou négatifs, devront être enregistrés par le pharmacien sur SI-Dep »

Reste que les pharmaciens n’interviendront que dans un second temps, le ministère étant pour l’instant occupé à commander plusieurs millions d’autotests et les déployer vers les publics les moins dépistés (les jeunes, la population d’Outre-Mer et les publics éloignés du soin). « Il est important de les déployer dans de bonnes conditions. On est en train d’essayer de lancer la machine, pour tester l’utilisation de ces autotests sur le terrain auprès de (ces premiers) publics, pour vérifier qu’ils fonctionnent bien, qu’on sait s’en servir et qu’on va pouvoir les utiliser ensuite en population générale, » justifie le ministère.

Des autotests sans marquage CE ?

Un certain nombre de fabricants se sont rapprochés de l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) pour pouvoir mettre leurs autotests antigéniques du Covid avec prélèvement nasal sur le marché, et parmi eux des fabricants français. La besoin ne laisse pas le temps d'obtenir un marquage CE et aucun autotest n’est marqué CE en Europe. L’ANSM octroiera donc une dérogation pour les dispositifs répondant à des critères de sensibilité et de praticabilité par tout public sans l’assistance d’un professionnel de santé.



Anne-Hélène Collin et François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 28/03/2021 à 19:53
    lambinrome@gmail. com
    alerter
    C est honteux !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !