04/04/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

« Renforcer le rôle du pharmacien avec maintien du monopole de dispensation du médicament ». C’est l’une des idées-forces de l’avis de l’Autorité de la concurrence (ADLC) sur la distribution du médicament, présenté ce matin du 4 avril. Une bonne nouvelle pour les pharmaciens ? Pas vraiment, car le monopole de dispensation n’est pas celui des médicaments. « La France est l’un des rares pays à maintenir le double monopole du pharmacien : celui du pharmacien qui dispense et celui de l’officine possédée par un pharmacien », a expliqué Isabelle de Silva, présidente de l’ADLC. Et d’ajouter aussitôt : « Le monopole du médicament sous la responsabilité du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 04/04/2019 à 17:54
    Domino
    alerter
    Le prix de vente de certaines officines va s’effondrer rapidement...
  • 04/04/2019 à 19:02
    BREZHONEG
    alerter
    ..et on arrive a la constatation suivante : il ne faut pas acheter en campagne parce que si les prescripteurs.s'en vont....,il ne faut pas acheter en centre ville, parce que les prescripteurs partent et les Lafayette arrivent,il ne faut pas acheter une petite parce que c'est un petite, il ne faut plus acheter une grande de galerie marchande parce qu'il faut s'y mettre a 3, et si on autorise un 2eme point de vente de madicaments dans le Centre,ça sera la guerre.Deja,on n'a plus de contact avec ceux qui passent par le drive et pas par la galerie, comme ceux qui passent par amazone Bref,une
    fois eliminées les boites sans avenir, il ne reste plus que la mienne ,une pure merveille :o).
  • 04/04/2019 à 19:56
    Rix
    alerter
    Si les grandes surfaces sont autorisées à délivrer des médicaments à prescription facultative parce qu'elle on un pharmacien, en tant que pharmacien je pourrais vendre des médicaments chez casino, dia ou la petite épicerie du coin. De même, à la limite, je pourrais ouvrir ma boutique de vente en ligne, de médicament grâce à wizishop ou autre et vendre de chez moi. La déréglementation voulu peut aller loin.....
  • 04/04/2019 à 20:05
    Elisabeth Beaujoin, Pharmacien (autre)
    alerter
    Cela a déjà été fait pendant la révolution :suppression du monopole des apothicaires et n'a pas duré devant les résultats.
    N'oublions pas l'histoire de notre pays.
  • 05/04/2019 à 07:31
    rab74
    alerter
    baisse des prix, baisse des prix, baisse des prix...voir les ruptures d'approvisionnement du marché français qui n'est plus intéressant pour les labos, voir les prix des médicaments en gms en Italie, qui sont plus chers que chez nous en pharmacie....si on rémunérait correctement le travail, on n'angoisserait pas sur le pouvoir d'achat. en attendant, si les GMS nous piquent le dernier volant de manœuvre dont on dispose pour récupérer les marges dont on a besoin pour les "nouvelles missions", va falloir remonter le prix du remboursé? et je ne vois pas pourquoi, une fois encore, la pharmacie serait le contributeur du "regain de pouvoir d'achat du consommateur" ?j'ose espérer que le CONsommateur a autre chose à consommer que des médocs!
  • 05/04/2019 à 07:33
    rab74
    alerter
    en plus, c'est rigolo de voir comme ces propositions collent avec la demande faite par MEL au CO de créer une section "grande distribution". Collusion? Corruption?
  • 05/04/2019 à 07:40
    rab74
    alerter
    et Carrefour prévoit 5000 licenciements cette année...c'est pour mieux embaucher des pharmaciens mon enfant! tout ce que la grande distri propose c'est salaires bas, contrats débiles (30h sur 6 jours, amplitude horaire 12h), qualité bof...et ça se présente comme sauveur du consommateur? "les c...ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît". et c'est pas Leclerc qui a viré une de ses caissières qui avait récupéré quelques bons de réduction? qu'une commission ministérielle puisse oser imaginer que la solution à la décrépitude nationale passe par les GMS est d'un crétinisme absolu!
  • 05/04/2019 à 09:33
    patin
    alerter
    bof !!!....
    que ce soit leclerc ou Lafayette qui casse les prix...de toutes les façons les petites pharmacies ne pourront pas suivre et sont déjà condamnées...impossible matériellement de faire les "nouvelles missions" , les regroupements sont très difficile ( du fait de comportements individualistes et hypocrite....on espère toujours que c'est le voisin qui va crever..) elle pas belle ," la vie du pharmacien" ?...en tout cas je ne suis pas loin de la retraite...alors je dit: après moi les mouches...
  • 05/04/2019 à 10:47
    BREZHONEG
    alerter
    Mais si ,mais si! les petites peuvent suivre(elles le font depuis 10 ans,les "condamnées") . Quand elles utilisent leur groupement et leur cooperative, elles obtiennent a 1300 des prix identiques a ceux des grosses boites.Elles peuvent suivre, en ayant du benef. la course a la baisse des grosses. Qui, elles, ont une lourde barre a atteindre:gros bail commercial +plusieurs salaires chargés +autres frais inevitables. A partir du moment où on s'est mis dans une ville un peu trop petite c'est incompatible avec gros chiffre avec petit % de marge. Il suffit d'attendre un peu: au bout de 4 ans , les grosf amortissements de la belle installation du debut sont terminés et le benef est totalement imposable.
    En ce qui concerne les Centres Com., ils ont souvent une grosse boite dans la galerie marchande qui fait des prix bas à 30 metres des caisse de l'hyper et donne des conseils,alors pourquoi creer un 2eme point de vente avant les caisses,qui fera les memes prix ,mais la caissiere ne pourra pas expliquer les choses, n'est ce pas!
  • 05/04/2019 à 12:04
    patin
    alerter
    a brezhoneg
    ça fait plus de trente ans que j'attend un peu....pour les prix identique avec le groupement peut etre ....mais a quel prix l'adhésion au groupement et impossible de faire la même marge que Lafayette ...et je n'ai pas l'éthique du 2 suppos achetés , le 3ieme gratuit et mis en place directement par le pharmacien
  • 05/04/2019 à 13:34
    Pcc1
    alerter
    Quels que soient les arguments les plus sensés avancés par la profession ,les pouvoirs publics sous la pression de la GMS
    et peut-etre bien avec le soutien larvé des labos ne veulent plus que ce marché soit entre les mains d'indépendants.Ils n'y sont pas arrivé avec la baisse drastique des prix depuis près de 30 ans,je crois pouvoir dire que tout ce que je vends aujourd'hui je le vends moins cher que dans ma première officine il y a plus de plus de 25 ans...ils n'ont pas non plus réussi à réduire le réseau à environ 10 000 officines déjà évoqué dans le livre blanc de la profession en 2000...on est toujours là malgré tout!!!
  • 05/04/2019 à 14:06
    Paul Bismuth
    alerter
    Il faut enfin libéraliser le secteur. Et autoriser la vente de médicaments sur ordonnance sur internet. Il faut que les pharmaciens arrêtent de penser comme dans les années 90 et se modernisent.
  • 05/04/2019 à 15:13
    BREZHONEG
    alerter
    ...et vive l'intelligence artificielle qui remplacera tout le monde dont Paul Bismuth le Moderne(en lui laissant les interventions de qualité -1 par an ).Vivement l' hologramme du prof faisant cours a la france entiere,il y aura moins de greves!!!.
  • 05/04/2019 à 22:46
    Paul Bismuth
    alerter
    Libre à toi de vivre dans le passé, quelle grande déception pour toi de ne plus avoir à coller les vignettes, ou de ne plus gérer tes stock avec les petits badges bien ordonnés le long des tiroirs. Tu peux vivre dans le dénie, mais force est de constater que aujourd'hui une machine avec les bonnes informations de prescription, dispense un médicament avec plus de sécurité qu'un pharmacien.
  • 06/04/2019 à 11:28
    BREZHONEG
    alerter
    ...et un prof sur grand ecran dans un cinema Gaumont peut faire cours ,avec l'intelligence artificielle qui repond aux questions les plus frequemment posées. Pour le progres, je n'ai pas de leçon a recevoir: j'ai été dans les 10 premiers de france a avoir un micro-ordi (5mhz) avec une cooperative de Nantes,la CIP en 1977.Et la gestion des stocks, c'etait mon epreuve d'obtention du diplome de l'I A E.(formule de Wilson, etc).Mais quand je vois ce que donne la Société du "tout numérisé",j'ai peur de Big Brother pour mes 2 petits enfants.Prochaine etape, Amazon ou 1 Chinois rachete Carrefour, et 5 ans apres, les "pas rachetables" ( Leclerc,et autres), tous au cimetiere.
  • 08/04/2019 à 07:57
    rab74
    alerter
    faire moderne pour faire moderne, sans se soucier de la solution la plus simple et la plus efficace n'est pas franchement qualitatif! voir l'Allemagne, qui a libéralisé la vente internet, les importations parallèles, les distributeurs automatiques: ils sont blindés de médicaments piqués en grèce et de contrefaçon, d'où leur exigence de sérialisation, certes très moderne, mais coûteuse, chronophage et finalement pas si efficace...et pour les prix, donc pour le"consommateur", sont pas mieux placés que nous! les Belges et les italiens, itou: ils font razzia quand ils viennent en France. Donc: médicaments en gms ne signifie ni modernisme, ni avantage patient: seulement du pognon en plus pour ceux qui en ont déjà trop! c'est quand même inquiétant que les décisions soient prises par des ânes bâtés inféodés à ces grosses fortunes...
  • 08/04/2019 à 16:08
    BREZHONEG
    alerter
    Tous les proprio de Centre Leclerc paient l'impot sur la fortune et sont parmi les plus gros contribuables de leur departement.
  • 08/04/2019 à 18:48
    Pcc1
    alerter
    Ca tombe bien l'ISF n'existe plus
  • 08/04/2019 à 20:42
    le glaive et la charue
    alerter
    A l'attention de Mr Paul bismuth .

    Il faut assurer sur le terrain ses allégations ,pourriez vous me donner l'adresse de vos témoins,en avoir ou pas,je fournis les armes bic pointe extra fine
    .
    vous êtes insultant pour toute une profession .

    si vous avez du courage hors écran montrez le sur le champs.
    Une opinion n'est pas une insulte,mais vous en êtes une.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vendez-vous plus de vaccins contre la grippe que l’an dernier ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK