26/02/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

35 000 patients de 50 à 64 ans avec des comorbidités ont été vaccinées en ville le 25 février, premier jour de la vaccination par les médecins avec le vaccin d'AstraZeneca. C’est le chiffre annoncé par le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la conférence de presse du Premier ministre du 25 février. Selon le gouvernement, 2,4 millions de personnes de 50 à 64 ans inclus ont des comorbidités.Olivier Véran a également indiqué qu’en France, 25 % des personnes âgées de 75 ans et plus ont reçu au moins une injection, contre 13 % en Allemagne, 5 % en ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 26/02/2021 à 14:50
    Nicolas 34
    alerter
    C'est risible !
  • 26/02/2021 à 22:09
    cabernet
    alerter
    que 35000 devriez vous dire ! c'est tellement pitoyable quand on voit qu'il y avait 700 000 doses disponibles...
  • 27/02/2021 à 14:08
    roller33
    alerter
    Depuis le début, cette campagne de vaccination est un pataquès sans nom.
    Et ça continue, encore et encore...

    Publié dans la PQR :

    Plusieurs dizaines de milliers de doses du vaccin AstraZeneca n'auraient pas été livrées en temps et en heure aux médecins généralistes, autorisés à vacciner leurs patients contre le Covid-19 depuis jeudi 25 février. Les pharmacies de Marseille, Bayonne et Rodez seraient particulièrement impactées.

    Sur les 180 entrepôts logistiques mobilisés, 75 d'entre eux, tous situés dans la partie sud du pays, auraient suspecté des défauts de conservation. Des variations de température auraient été observées par plusieurs sondes, alors que ces produits doivent être maintenus entre 2 et 8°C.

    Au total, plusieurs dizaines de milliers de doses seraient concernées par ce contretemps, sur les 550 000 qui devaient être distribuées cette semaine.

    la Direction générale de la Santé a confirmé que plusieurs centaines de pharmacies, censées fournir les généralistes, ont fait état d'un retard. Elles seraient 160 à Marseille, 50 à Bayonne et à Rodez, 40 à Angoulême ou encore 35 à Agen.

    A Saint-Orens, près de Toulouse, c'est de plusieurs jours que les vaccinations ont été reportées ce jeudi pour quatre médecins d'un même cabinet médical. Le pharmacien qui devait les fournir ne les a pas reçues mercredi comme prévu. "Le problème, c'est que les médecins ont dû s'organiser pour sélectionner 10 patients et du fait du retard, ils ont dû annuler ces plages de vaccination et les reporter à une date ultérieure en fonction des disponibilités de leur patientèle et des leurs" explique Jean-Christophe Tayac, pharmacien.

    Faux départ également pour cette nouvelle étape de vaccination contre la Covid-19 en Isère.
  • 27/02/2021 à 17:20
    Nicolas 34
    alerter
    @roller33 merci pour l'article qui traduit une fois de plus le bordel à la française.....
  • 27/02/2021 à 17:36
    Czentovich
    alerter
    C'est le bordel en effet, mais les médecins ne font aucun effort!!

    Enfin si les syndicats de médecins font tout pour nous empêcher de vacciner.

    La vaccination sauve des vies....

    Voilà
  • 28/02/2021 à 05:39
    Monsieur Pedro Macus
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 28/02/2021 à 10:50
    roller33
    alerter
    On risque de se marrer davantage avec le vaccin Janssen COVID-19 au vu de ses spécificités de stockage ( chez le grossiste et en ville ).

    Le vaccin Janssen COVID-19 est fourni dans une boîte de 10 flacons multidoses (NDC 59676-580-15).
    Un maximum de 5 doses peut être prélevé du flacon multidose.

    Les informations de stockage et de manutention contenues dans cette fiche technique remplacent le stockage et la manutention.
    informations sur la boîte et les étiquettes des flacons.

    1 - Stockage avant la première ponction du flacon de vaccin :

    Conservez les flacons multidoses non perforés du vaccin Janssen COVID-19 entre 2 ° C et 8 ° C (entre 36 ° F et 46 ° F) et protéger de la lumière. Ne pas conserver congelé.

    Les flacons non perforés du vaccin Janssen COVID-19 peuvent être conservés entre 9 ° C et 25 ° C (47 ° F à 77 ° F) jusqu'à 12 heures.
    Le vaccin Janssen COVID-19 est initialement conservé congelé par le fabricant, puis expédié à 2 ° C À 8 ° C (36 ° F à 46 ° F).
    Si le vaccin est toujours congelé à la réception, décongeler entre 2° C et 8 ° C (36 ° F et 46 ° F).
    Si nécessaire immédiatement, décongeler à température ambiante (maximum 25 ° C / 77 ° F).
    À température ambiante (maximum 25 ° C / 77 ° F), un carton de 10 flacons prendra environ 2 heures pour décongeler et un flacon individuel prendra environ 1 heure pour décongeler.
    Ne pas recongeler une fois décongelé.

    2 - Conservation après la première ponction du flacon de vaccin :

    Une fois la première dose prélevée, maintenez le flacon entre 2 ° et 8 ° C (36 ° et 46 ° F) jusqu'à 6 heures ou à température ambiante (maximum 25 ° C / 77 ° F) jusqu'à 2 heures.
    Jeter le flacon si le vaccin n'est pas utilisé dans ces délais.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !