18/06/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Charlotte Navarro

Le 7 juin 2018, Le tribunal de grande instance de Paris a décidé d’interdire à la vente le médicament générique de la spécialité princeps Exforge commercialisée par Novartis.  Cette décision fait suite à un contentieux entre les laboratoires Novartis, titulaire du brevet et Teva.  Novartis reprochait au laboratoire Teva d’avoir commercialisé non pas un médicament générique mais une « contrefaçon » de sa spécialité.  Le 7 juin, le magistrat de la mise en état a décidé qu’il y avait assez d’éléments laissant penser à la «  contrefaçon » entre les deux médicaments pour ordonner l’arrêt immédiat de commercialisation d’Amlodipine-Valsartan de Teva.  Il s’agit cependant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 18/06/2018 à 17:53

    alerter
    Sinon ça leurs arrivent de vérifier avant de valider une autorisation de commercialisation.
  • 20/06/2018 à 11:56
    Christophe Enderle, Pharmacien titulaire
    alerter
    c'est une blague ? la justice cautionne ?
  • 21/06/2018 à 09:43

    alerter
    Je croyais que AMM signifiait "Autorisation de Mise sur le Marché " et non Arrêt de Mise sur le Marché "...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !