Allaitement à l’officine : une nouvelle mission pour le pharmacien ? - 17/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
17/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Allaitement à l’officine : une nouvelle mission pour le pharmacien ?

Getty Images/iStockphoto

Dans la continuité des entretiens de la femme enceinte, l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) Pharmaciens Ile-de-France (IDF) va lancer en collaboration avec l’hôpital Necker-Enfants malades de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), et en coopération avec les URPS Sages-femmes IDF, Kinés IDF, Chirurgiens-dentistes IDF et Orthophonistes IDF, un projet intitulé ALLAITE-LIB afin de promouvoir et faciliter l’allaitement. 

« L’objectif, c’est de proposer aux pharmaciens qui le souhaitent d'accompagner les femmes en mettant à leur disposition dans leur officine un espace de confidentialité pour qu'elles puissent allaiter leur bébé ou recueillir leur lait en toute tranquillité, dévoile Renaud Nadjahi, le président de l’URPS Pharmaciens IDF. Nous sommes en train de développer tous les outils qui vont permettre aux équipes de se former et de déployer la bonne organisation. Les pharmacies qui joueront le jeu se verront remettre un label spécifique qui sera renouvelé régulièrement. » 

L’URPS Pharmaciens IDF table sur un démarrage avant la fin de l’année de ce dispositif qui s’inscrit dans le cadre du réseau Périnatal. « En espérant que les autres URPS et les chambres patronales de la profession reprendront le flambeau. Nous pourrons alors porter le sujet auprès de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) en vue d'obtenir une rémunération sur cette nouvelle mission qui pourrait être confiée aux pharmaciens, et qui faciliterait le quotidien des femmes allaitantes », conclut Renaud Nadjahi.



Yves Rivoal

Les dernières réactions

  • 17/03/2023 à 21:05
    Clo45
    alerter
    Ce n'est pas le tout de mettre à disposition un espace pour permettre aux mamans d'allaiter... Il va falloir aussi pouvoir conseiller et accompagner les mamans qui rencontrent des difficultés dans leur allaitement sans pour autant leur vendre une boite de lait
  • 18/03/2023 à 09:00
    Pierre Scheneider
    alerter
    Bonjour,

    Serait il possible d'être payé pour ce qui nous prend 90% de notre temps d'activité, à savoir la dispensation et le conseil au comptoir ? (plutôt que d'ajouter en permanence des usines à gaz) ?
    A partager, svp .
    Merci
    Pierre
  • 18/03/2023 à 10:10
    zabethmayombe
    alerter
    Très bien.C'est notre rôle et l'honneur. de la profession.J'etais pharmacien,adjoint,ma création ayant toujours été refusée,et par toues les pharmacies où je suis passée,j'ai appliqué ce devoir de conseil,en tout et pour tout,pensant que les pharmaciens
    devraient être reconnus comme professionnels
    de sante,et pouvoir faire des soins infirmiers,tels que les piqûres,acte le plus simple possible ,,banal,et arrangeant pour certains,perdus dans leur campagne,ou autre inconvénient.,et que nous devrions
    appeler nos clients,des PATIENTS.et ce des que j'ai exercé en pharmacie,a 22 ans.Il y a bien longtemps.Ce devrait-être NOTRE SERMENT D'HYPPOCRATE.
  • 18/03/2023 à 10:41
    Jean Yves Thierry, Pharmacien titulaire
    alerter
    Merci une fois de plus à l'URPS Ile de France pour cette initiative. Les grincheux vont encore râler, nous sommes nombreux à être preneurs de cette nouvelle mission si elle nous incombe.
  • 18/03/2023 à 12:05
    zabethmayombe
    alerter
    BRAVO JEAN-YES THIERRY.E'isabeth Colin
  • 18/03/2023 à 15:00
    Marie Odile Marchal, Pharmacien titulaire
    alerter
    Sur le principe ok, mais quand on voyait à la télé les tests faits au milieu des boites Sigvaris , ceintures ..... on ne peut que se demander comment vont faire bon nombre de confrères ...on n'a pas tous une surface extensible....
  • 19/03/2023 à 07:46
    zabethmayombe
    alerter
    Pensons un peu a l'Ukraine,ou autre pays en guerre et à la solidarité .Il me semble que "Qui veut,peut" plus encore au 21ème siècle...

    ..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !