15/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

L’alignement des prix des princeps sur celui de leurs génériques était au programme de la conférence de presse de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) ce 15 janvier 2020. Son président Philippe Besset, qui présentait les chantiers du syndicat pour 2020, a notamment abordé la baisse des prix de certains princeps annoncés par Pfizer (dont Amlor), effectif aujourd’hui. « J’ai reçu un courrier ce matin de Pfizer qui expliquait qu’il alignait ses prix sur le TFR. Or, ces produits ne sont pas sous TFR. Il s’agit donc d’une décision unilatérale du laboratoire d’aligner ses prix sur ceux des génériques. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/01/2020 à 07:39
    rab74
    alerter
    expliquer à un irréductible que bien que le princeps soit au même prix que le générique il faut donner le générique....ce n'est pas audible pour le patient moyen. raz le bol des exercices de voltige dûs au non bordage de certains accords. pour l'instant, sur 6 irréductibles, un seul est passé au générique, les autres payent. en 10 ans, on a eu largement le temps d'atteindre notre maximum de substitution. Qu'on règle d'abord les manque fabricants, les maj de fichiers LPP et après on pourra s'occuper de cette usine à gaz!
  • 16/01/2020 à 10:27
    BREZHONEG
    alerter
    Continuer,quand un journaliste va informer les chers z auditeur,que maintenant, le coùt pour la Secu ,c'est le meme, c'est un pari impossible.Il faut donc absolument que l'Autorité publique fasse les injonctions necessaires. Notamment a l'hyper-nuisible CESP,qui doit se calmer..
  • 16/01/2020 à 10:58
    PF
    alerter
    donc, alors que l'USPO dans son arbre décisionnel n'excluait que les TFR, comme les documents de la CNAM en CPN le disaient, la FSPF avait, dans sa foire aux questions assimilé les TFR et les médicaments à prix identiques pour valider le tiers payant des princeps.
    Et aujourd'hui, la FSPF dit l'inverse... Comme quoi...
  • 16/01/2020 à 11:01
    ouf
    alerter
    ils baissent leurs prix de 50% ...!
    mais alors pendant des années ils ont escroqué la sécu ?
  • 16/01/2020 à 11:08
    ouf
    alerter
    il faut qu'ils rendent l argent , comme nous avec les honoraires !!
  • 16/01/2020 à 11:27
    PF
    alerter
    c'est paru au JO depuis le 8 janvier pour Pfizer, et pour Servier, le JO est même antérieur. Pourtant monsieur Besset a annoncé éplucher tous les jours le JO pour calculer l'impact des baisses de prix du jour ( source journée de l'économie du Quotidien du Pharmacien disponible sur leur site... plus personne donc pour en calculer les impacts ? Sans doute parce qu'en 2020, l'impact des baisses de prix ayant été diminué par 4, comparé à 2017, alors que la réforme du 1 € à la boite avait permis une diminution de l'impact ne représentant qu'à peine le trait du crayon...
  • 16/01/2020 à 12:20
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    L'impact des baisses de prix n'a pas été diminué par 4 au 1 janvier, mais la marge commerciale du réseau ne représentera plus en moyenne que 25% de la rémunération du réseau en 2020 au lieu de 50% en 2019, ce qui n'est pas du tout pareil surtout avec la conservation de la MDL
  • 16/01/2020 à 12:21
    PF
    alerter
    @ouf, on ne rend pas d'honoraires, on corrige juste la base qui était fausse... ce n'est pas du tout pareil, même si certains essayent de le faire croire...
  • 16/01/2020 à 12:23
    PF
    alerter
    Jean-Patrice Folco... si si. L'impact des baisses de prix entre 2017 et 2020 a bien été diminuée par 4... il suffit juste de prendre des exemples et on voit bien avec toutes les étapes de la réforme... alors que le 1 € à la boite n'avait eu quasiment aucune protection.
  • 16/01/2020 à 17:42
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    PF, avec la nouvelle grille MDL de 2020 un médicament à PFHT < 22,90 € perdait 72,50% de sa marge par rapport à 2017 et un médicament à PFHT > 150 € seulement un peu moins de 17%, soit une perte de 7 cts par € perdu au lieu de 26 cts dans le premier cas et une perte de 5 cts par € perdu au lieu de 6 cts dans le deuxième cas.
    La part forfaitaire (appelé depuis 2015 honoraires) a été mise en place en 1999 pour introduire une rémunération indépendante des PFHT. Elle a représenté 25% de la rémunération jusqu'en 2014 ou la mise en place des honoraires à la boite l'a fait passer à 50% en augmentant de 53 cts à 1 € la part forfaitaire par boite. Cette part passera à 75% de la rémunération du réseau (mais pas de toutes les officines) cette année avec les honoraires à l'ordonnance qui seront distribués d'une façon inégalitaire contrairement aux honoraires à la boite.
    La protection de la rémunération ne se fait pas par boite mais d'une manière générale parce que la rémunération à l'honoraire est mécanique et non aléatoire comme la marge commerciale qui dépend du PFHT.
    En extrapolant la MDL en marge linéaire, le taux obtenu aurait été de 21% en 2014, de 14% en 2016, de 10% en 2019 et de 7% en 2020. Avec cette extrapolation on voit très clairement que l'impact de baisse prix est en diminution, sauf qu'avec la MDL l'impact est inégalitaire.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK