22/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Selon les premières données de Fiducial, extraites d’environ 400 bilans sur les trois premiers trimestres 2018, l’activité des officines a connu une progression de + 0,35 % contre + 0,65 % en 2017. Ce résultat en retrait est lié à la mauvaise performance réalisée sur le 1er trimestre (-0,69 %) compensée ensuite par une hausse de + 1,23 % et + 0,63 % sur les deux trimestres suivants. Comme toujours, cette moyenne cache des disparités. En 2018, 52 % des officines ont vu leur chiffre d’affaires diminuer de 3,44 % en moyenne (contre 47 % à - 3,61 % en moyenne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 22/01/2019 à 18:30
    BREZHONEG
    alerter
    Bonnefons va encore nous dire 1°) qu'une marge qui baisse en pourcentage sur un ca qui baisse pour la moitié d'entre nous, ça a été bien négocié?2) Parce que sans ça ça aurait été pire?
  • 22/01/2019 à 20:06
    PF
    alerter
    donc en perdant 175 M€ sur ce qui fait le carburant des pharmacies, on gagne, et quand on est à quasi 0, on perd !!!
    et avec l'effet d'aubaine des chers qui ne se ressent pas alors que les médicaments chers progressent de 25 % !!!

    en 2017, le CA baissait de 266 M€ sur les 11 premiers mois de l'année, là où il augmente de 411 M€, et ça ne se voit pas ???

    Finalement, Fiducial bien contente de ne pas en être cliente
  • 23/01/2019 à 09:01
    HUMBERT ANNE MARIE
    alerter
    J'aurais pu avoir le même problème dans ma commune lorsque j'ai transféré ma pharmacie. Mais finalement, dans certains cas , rester près des commerces du bourg permet de récupérer les patients qui vont consulter au cabinet médical et qui reviennent ensuite faire une petite course au bourg plus les patients qui viennent au bourg uniquement pour faire leurs courses.

    Il est peut être plus intéressant de rester au bourg à condition,bien sûr d' avoir un local convenable.
  • 23/01/2019 à 10:36
    cf.
    alerter
    Pas assez de faillite.. Bouffon va devoir s'expliquer auprès de ses copains du gouvernement et de la cpam....
    Inventons un nouvel honoraire rétroactif et négatif / A MOINS DE 300 faillites par an, - 1000 euros sur les ROSP à venir...Tiens c' est déjà fait ? vous êtes sûrs?
  • 28/01/2019 à 14:34
    miroirauxalouettes
    alerter
    Arrêtons de parler en de marge en %.

    Les deux vrais questions sont :
    - comparer les marges brutes en euros d'une année sur l'autre (marge commerciale + honoraires),
    - comparer les EBE d'une année sur l'autre.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK