16/10/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ours, médecin, pharmacien, rural Rino

Le 15 octobre, Elisabeth Doineau, sénatrice de la Mayenne, Thomas Mesnier, député de Charente et Sophie Augros, médecin généraliste, ont remis aujourd’hui leur rapport sur l’accès aux soins à Agnès Buzyn, ministre de la Santé. Après une année de déplacements, ils constatent que « c’est à partir des territoires fragiles que s’inventent les soins de proximité de demain ; les acteurs y font preuve d’une réelle inventivité et ont besoin d’être accompagnés pour que leurs démarches se pérennisent. Ces solutions innovantes qui émergent sont bien souvent le fruit d’un partenariat de qualité entre les agences régionales de santé, les élus locaux et les professionnels de santé », explique le communiqué de presse ministériel.

Les délégués nationaux à l’accès aux soins formulent néanmoins des recommandations selon 6 axes : encourager les stages ambulatoires et accompagner les projets d’installation ; développer l’exercice coordonné ; déployer la télémédecine ; soutenir les nouveaux modes d’exercice ; favoriser les délégations et coopérations interprofessionnelles ; simplifier l’exercice libéral et libérer du temps médical. Autant de préconisations déjà avancées par de précédents rapports et qui devraient être mises en œuvre dans le cadre de la stratégie de transformation du système de santé. Les délégués mettent aussi l’accent sur les difficultés rencontrées notamment le manque de souplesse dans le soutien des pouvoirs publics, la complexité administrative ou le dialogue entre professionnels de santé et ARS. 

Afin d’identifier les leviers et les bonnes pratiques ainsi que les freins, Agnès Buzyn a annoncé la prolongation de la mission pour une année, ce qui devrait lui permettre de contribuer à l’organisation territoriale future et au développement des soins de proximité dans le cadre de Ma santé 2022.






Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 16/10/2018 à 16:36
    BREZHONEG
    alerter
    Disparition de 10 000 pharmacies? Meilleurs revenus pour les enseignants et medecins qui vont dans les zones defavorisées? Qu'en dit le rapport?
  • 17/10/2018 à 06:50
    MAURICE
    alerter
    Pour l'instant les obligations viennent d'en haut détruisant de plus en plus le niveau local.
    Après des années de pénurie en formation, il est urgent d'augmenter les quotas de formation pendant au moins 10ans.
    Pour compenser l'impéritie de nos dirigeants, incorrigibles.
    A commencer par la cour des comptes, qui ne cesse d'attaquer notre métier, avec une persistance coupable.
  • 17/10/2018 à 10:12
    cf
    alerter
    il existe un "partenariat de qualité entre les agences régionales de santé, les élus locaux et les professionnels de santé »,...
    Jamais vu...du moins dans le monde réel..Je propose une commission pour étudier comment améliorer le travail des commissions qui étudieraient les commissions parlementaires...Faut bien les occuper à quelque chose..
  • 17/10/2018 à 12:07
    BREZHONEG
    alerter
    Oui cf, le "partenariat de qualité " est a mettre au compte des formules de politesse .Vers la fin de l'article, on deplore les rigidités et les blocages des ARS, et c'est là qu'il faut lire le vrai message.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Encourageriez-vous vos propres enfants, et les jeunes en général, à « faire pharma » ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK