[Vidéo] Pénurie de médicaments : à l'épreuve de la transparence - 02/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
02/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

[Vidéo] Pénurie de médicaments : à l'épreuve de la transparence

Le Moniteur des pharmacies

Mais où sont les médicaments ? En 2023, l'ANSM a répertorié 4 925 signalements de ruptures de stock et de risques de ruptures, soit une hausse de + 31 % par rapport à 2022. Une tendance en très forte hausse depuis plus d'une quinzaine d'années qui, selon certains observateurs, n'est pas prête de s'infléchir.

Le Moniteur des pharmacies a rencontré tous les acteurs de la chaîne du médicament - officinaux, Ordre des pharmaciens, grossistes-répartiteurs, industriels, dépositaires, ANSM. Tous appellent à une meilleure transparence et fluidité de l'information entre eux pour mieux gérer ces manquants. Pour ce faire, pharmaciens, grossistes-répartiteurs et industriels notamment ont signé, en décembre dernier, une charte d'engagement pour l'accès équitable aux médicaments. Véritable avancée ou vœu pieux ? Réponses dans ce reportage.

Amanda Breuer Rivera



Les dernières réactions

  • 03/02/2024 à 09:58
    Cari
    alerter
    Ce qui a été diffusée dans cette vidéo ne ne apprend rien sur l’on sache déjà !
    De la transparence…Tintin
    La vérité est que les titulaires sont des « moutons « 
    Pour exposer les faits vous êtes champion
    Mais après ??
    C’est louable de se déplacer à Bordeaux pour se faire
    dépanner mais ensuite que faites-vous ?
    Eh bien encore une fois vous subissez sans réagir
    Alors de grâce arrêter de vous plaindre !!
    Montez au créneau allez manifestez devant le ministère de la santé
    Et scandez que tout cela est une histoire de « gros sous « 
    Ayez pour slogan
    « MÉDICAMENTS EN PÉNURIE SANTÉ EN
    SURCIS »
    Je ne comprend pas vous n’en avez pas assez ??

  • 03/02/2024 à 11:45
    LS34
    alerter
    L'"acces équitable aux médicaments"

    Une charte est donc nécessaire pour le garantir ?

    Pourquoi n'est-ce donc pas le cas préalablement ?

    Fog, more fog !
  • 05/02/2024 à 14:05
    BREZHONEG
    alerter
    Rappelons que le President du CEPS,( qui ordonne toutee les baisses de prix dont nous informe le Moniteur dans cette page), refuse de participer à cette histoire de Charte ,bien décidé à poursuivre son petit travail de destruction.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !