Vaccination antiCovid, DP, qualité, déontologie : l’Ordre franchit de nouvelles marches - 28/01/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
28/01/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccination antiCovid, DP, qualité, déontologie : l’Ordre franchit de nouvelles marches

ordre, pharmaciens, Covid-19, vaccination, dossier, pharmaceutique, déontologie, qualité peshkov/iStock

La présidente de l’Ordre national des pharmaciens, Carine Wolf-Thal, a évoqué ses chantiers pour l’année en cours lors d’une conférence de presse ce jeudi 28 janvier.

Injection du vaccin antiCovid à l’officine

« Pouvoir vacciner contre le Covid en pharmacie, nous n’attendons que cela. Et c’est surtout la population qui l’attend », affirme Carine Wolf-Thal. Selon la présidente de l’Ordre, le « trépied » de ville composé des médecins, pharmaciens et infirmiers libéraux doit pouvoir assurer  la vaccination contre le Covid-19. « Ceci même s’il n’y a pas beaucoup de doses disponibles. Et c’est justement parce qu’il n’y en aurait pas beaucoup que le réseau officinal est légitime. On l’a déjà observé pour la distribution de masques : nous sommes capables d’aller au plus profond du territoire avec de toutes petites quantités. » Dans le courant de la semaine prochaine, la Haute Autorité de santé devrait donner son feu vert à cette vaccination par les professionnels de santé de ville. La présidente de l’Ordre estime que les pharmaciens pourraient administrer le vaccin d’AstraZeneca mais également ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna.

 

Dossier pharmaceutique (DP)

Le DP doit s’enrichir d’un accès aux patients via une application mobile. « Cela leur permettrait de voir les traitements qui leur ont été dispensés en ville et à l’hôpital », indique Carine Wolf-Thal, qui espère la mise en œuvre de cette fonctionnalité en 2021. Autres évolutions à venir : un renforcement du partage d’informations entre industriels, répartiteurs et officinaux dans le DP-Ruptures et le déploiement du DP dans les laboratoires d’analyses médicales.


Portail E-pop

Le portail E-pop, récemment déployé pour accélérer la dématérialisation des relations administratives entre les pharmaciens et l'Ordre, se verra enrichi de nouveaux services au cours de l'année, avec notamment le téléchargement de la synthèse de développement professionnel continu. Ce portail a été très sollicité en 2020 pour télécharger le caducée nécessaire aux déplacements professionnels des pharmaciens.

 

Qualité à l’officine

La démarche qualité à l’officine est en marche. En janvier 2020, l’Ordre a ouvert le site demarchequaliteofficine.fr comprenant différents outils (fiches mémo, arbres décisionnels, etc.). En ce début d’année, un questionnaire d’autoévaluation est disponible sur ce site, permettant à toutes les officines de se jauger sur la qualité. « A partir du moment où la pharmacie s’intéresse à la question et s’autoévalue, elle est engagée dans cette démarche. Cette autoévaluation devra être renouvelée chaque année », précise la présidente de l’instance. L’engagement dans la qualité sous l’égide de l’Ordre est compatible et complémentaire avec les autres démarches déjà initiées par certaines officines, indique-t-elle. L’objectif est d’emmener l’ensemble de la profession dans cette évolution d’ici à 2025.

 

Code de déontologie

Un projet de nouveau code de déontologie avait été présenté par l’Ordre des pharmaciens en septembre 2016. Le ministère de la Santé auquel il avait été adressé n’a pas donné suite à cette refonte. Carine Wolf-Thal annonce qu’un nouveau projet intégrant les évolutions récentes (coordination interprofessionnelle, numérique, télésoin, etc.) devrait voir le jour en juillet 2021. Après un passage par le ministère de la Santé, il fera l’objet d’un décret en Conseil d’Etat.

Faudrait-il ajouter à ce nouveau code une mesure pour encadrer les interventions - parfois malvenues en cette période de pandémie - de pharmaciens dans les médias grand public ? La présidente de l’Ordre répond qu’à ce jour « il est possible de porter plainte contre un pharmacien qui a un propos portant atteinte à l’honneur et la dignité de la profession ». Et d’ajouter : « Cela se traduit par des procédures de discipline qui ne sont pas forcément répercutées. »



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !