24/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
stupéfiants, pharmacie, ordonnances, prescripteurs, posologie, pharmacie, patient DR


Depuis le 15 mars, les pharmacies d'officine peuvent, sous conditions, délivrer les médicaments d’une ordonnance dont le renouvellement est arrivé à expiration. Jusqu’ici les médicaments stupéfiants et assimilés n’étaient pas inclus à cette disposition exceptionnelle. 

Un arrêté du 23 mars paru au Journal officiel du 24 mars élargit cette possibilité aux stupéfiants et assimilés. Il faut pour cela que l’officine ait préalablement dispensé ces médicaments au patient et que cela soit effectué avec l’accord écrit du prescripteur. La dispensation est limitée au « nombre de boîtes par ligne d’ordonnance garantissant la poursuite du traitement dans le cadre de la posologie et des modalités de fractionnement initialement définies par le prescripteur ».

Le cas échéant, s’il estime nécessaire une adaptation de posologie, le prescripteur peut assortir l’accord écrit d’une nouvelle ordonnance.

La délivrance ne peut être assurée que pour une période maximale de 28 jours. Elle est renouvelable jusqu’au 31 mai. Le pharmacien appose sur l’ordonnance le timbre de l’officine et la date de délivrance.

A ce stade, il reste une incertitude sur le zolpidem qui, jusqu'à présent, suivait les règles applicables à la délivrance exceptionnelle des hypnotiques.

A noter par ailleurs que l’arrêt du 23 mars modifie la date butoir pour le renouvellement des ordonnances expirées (traitements chroniques, anxiolytiques, hypnotiques, traitements de substitution aux opiacés). Jusqu’à présent, cela était possible jusqu’au 31 mai. Cela n’est désormais autorisé que jusqu’au 15 avril 2020. La délivrance ne peut donc être assurée pour une durée supérieure à un mois.

Pour faire le point sur les règles du renouvellement exceptionnel, consulter le récapitulatif à jour sur notre site.





Les dernières réactions

  • 24/03/2020 à 10:07
    Jarod
    alerter
    Voila la boucle est bouclée. Mnt bon courage à tous dans cette période difficile pour tout le monde
  • 24/03/2020 à 10:25
    roller33
    alerter

    @Jarod

    Ben non, parce que demain je vous fiche mon billet qu' on va nous dire que les assimilés stupéfiants sont aussi concernés ( je vous rappelle qu'en ce qui concerne le zolpidem nous n'avons eu qu'une interprétation de l'Ordre car dans les textes officiels il n'y a pas de dérogation pour ce médicament assimilé stupéfiant ).
  • 24/03/2020 à 10:33
    roller33
    alerter
    mea culpa, l'arrêté dit bien " ou relevant du régime des stupéfiants ".

    Alors, on peut tout renouveler si le médecin est d'accord.
  • 24/03/2020 à 10:39
    roller33
    alerter
    D'ailleurs, de ce que j'ai compris, les patients devront avoir un justificatif de rendez-vous pour pouvoir se rendre chez un médecin.

    Dans les zones blanches numériques, les généralistes vont être ravis de cette disposition ( apparemment, pour les autorités, il n'y a pas de fracture numérique en France : double peine si on écope d'un PV )
  • 24/03/2020 à 12:57
    roller33
    alerter
    Le décret paru ce matin prévoit tout de même la possibilité de se déplacer pour motif de santé dans le cas où la téléconsultation n'est pas possible notamment pour les patients chroniques ou en ALD.

    La parution de la nouvelle attestation de déplacement est imminente.
  • 25/03/2020 à 00:33
    Fleur
    alerter
    C'est quoi cette nouvelle date du 15 avril ?
    Donc 3 semaines ?
  • 25/03/2020 à 12:36

    alerter
    Accord écrit par fax ou mail
    Pourquoi pas une ordonnance directement par mail ou fax !!
  • 25/03/2020 à 14:19
    PH34
    alerter
    renouvellements possibles jusqu'au 15 avril mais 31 mai pour les stups : ça n'a pas de sens .....

    Accord écrit du médecin pour les stups ..... ça n'a pas de sens .... si le médecin doit l'écrire...... autant qu'il refasse une ordonnance .....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK