10/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Sur les réseaux sociaux, les « groupes de pairs » privés permettent aux professionnels de santé d’échanger sur leurs pratiques ou sur différents cas cliniques, et constituent un lieu d’entraide voire de soutien dans un cadre confraternel et, normalement, bienveillant. Mais pas toujours. Dans le groupe fermé Facebook « Le divan des médecins » créé en juillet 2017 et regroupant à ce jour plus de 11 000 membres, certains médecins ont dépassé les bornes : propos sexistes, homophobes ou transphobes, remarques grossophobes, moqueries sur le physique des patients, ou sondages obscènes sont révélés dans une enquête publiée par le magazine l’Obs ce 5 janvier. Des photos de ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 13/01/2020 à 09:31

    alerter
    Une insulte a la profession, manque de respect et d’humanite que reflete Juste le pouvoir que la societe à donné à une diplôme en détriment d’autres comme les pharmaciens
    Pourquoi un médecin peut il se prescrire a lui même avec sa propre ordonnance et pas payer le montant de ses médicaments tandis que un pharmacien doit payer? Et si l’on va plus loin pourquoi la société doit payer ses médicaments ? Il faudra qu’ils aient une ordonnance d’autrui comme Tous, ou qu’ils paient s’ils se prescrivent eux mêmes.
    Pourquoi ce sont les médecins les plus sollicités pour les laboratoires pharmaceutiques hors essais cliniques?
    Réponse leur monopole sur la prescription.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK