03/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandendriessche

Les nouvelles règles sur le non substituable (NS) applicables depuis le 1er janvier ont d’ores et déjà entraîné des désagréments dans les pharmacies. De nombreux officinaux se posent encore quelques questions sur les modalités de la mise en œuvre de cette mesure inscrite dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020 et précisée dans un arrêté paru au Journal officiel du 19 novembre. Etudiante en 2e année, Pierrine est en stage d’observation dans une officine à Amiens, dans la Somme. « Sur des ordonnances prescrites le 2 janvier, des médecins n’ont pas appliqué les nouvelles règles. Peut-on alors délivrer le princeps ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 03/01/2020 à 21:36
    Eleglin
    alerter
    Très pertinente la remarque du Dr Lauwick. Les accidents liés à une mauvaise compréhension chez des personnes à risque ne sont pas une vue de l'esprit. Combien ont déjà pris double dose avec un combo princeps + générique.
    Alors, oui, il y a la manière de sécuriser la substitution, en notant sur les boites et l'ordonnance le cas échéant. Mais soyons réalistes, il y a tjrs des personnes pour lesquels les changements de traitement sont complexes à mettre en place, et toujours à risque !
  • 04/01/2020 à 07:38
    rab74
    alerter
    et quid des ordonnances de 2019 en renouvellement, qui, forcément, n'ont pas les bonnes mentions? quid des génériques manquant de façon récurrente? quid des classes de génériques validées mais pour lesquelles le brevet n'est visiblement pas encore tombé, ça sort substituable, donc à justifier sur le logiciel, mais ce n'est pas substituable. Réaction des caisses? notre métier, c'est tetris, ça tombe de plus en plus vite, de plus en plus en désordre....
  • 04/01/2020 à 09:10
    Eleglin
    alerter
    Les ordonnances de 2019 suivent les règles de 2019. Il n y a pas d ambiguïté sur ce point. En revanche, pour les penuries de génériques, c est moins clair. Et d ailleurs, il serait urgent d instaurer de vraies mesures et d avoir une véritable stratégie sur le sujet des penuries. Cela me semble plus urgent et problématique que Mme Michu qui a peur de changer de changer son médicament, parce qu elle est aujourd hui stabilisée et qu elle a peur tout simplement. Personnellement, ce sont les penuries qui me dérangent et qui montrent qu actuellement, la chaîne de distribution n est plus maîtrisée. En termes de santé publique, c est plus embêtant et je gage que cela demande un vrai travail de fond et de vraies décisions.
  • 04/01/2020 à 13:55
    tnttnt
    alerter
    @Eleglin : sauf que c'est déjà fait. Stock tampon obligatoire de 4 mois (de tête) sinon amende pour les labos
  • 04/01/2020 à 19:37
    Eleglin
    alerter
    Pourtant j ai toujours l impression d avoir autant de manquants sur les commandes. Y a sûrement quelque chose à faire ;)
  • 06/01/2020 à 09:14
    tnttnt
    alerter
    En général, les labos attribuent des quotas à chaque pays en fonction des besoins et des capacités de production. Ce n'est donc malheureusement pas quelque chose que nous allons ressentir immédiatement. Mais au moins ils tentent d'améliorer les choses. A voir dans les prochains mois...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK