10/12/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Les centres antipoison (CAP) ont relevé 10 625 intoxications alimentaires par les champignons entre 2010 et 2017, majoritairement au cours d’un repas (95 %), et dans plus de la moitié des cas (56,4 %), l’intoxication était collective, révèle le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France ce 10 décembre. Soit un nombre d’intoxications compris entre 1 248 et 1 596 cas par an, excepté en 2016 (877 cas), année au cours de laquelle l’été fut chaud et sec. Le pic d’intoxication se situe en octobre. Les principaux signes étaient digestifs (vomissements, diarrhées, douleurs abdominales…), généraux (hypersudation, asthénie, frissons…) et/ou neurologiques (céphalées, vertiges…). 239 ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !