29/11/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
e-santé, applications, sondage, Merck, médecins traitants, santé connectée Andrey Suslov/iStock

Seuls 7 % des Français affirment qu’un médecin traitant leur a déjà suggéré ou conseillé une application santé, selon un sondage Opinion Way* sur la santé connectée dans le suivi de l’enfant.  A l’initiative de Merck, plusieurs experts ont été réunis pour débattre des résultats de ce sondage ce vendredi 29 novembre. Pour le Professeur Michel Polak, pédiatre endocrinologue au CHU Necker-Enfants malades (Paris), une des raisons à ce faible pourcentage est le manque de temps. Présenter une application demande forcément un temps supplémentaire en consultation. Ce spécialiste souhaite aussi que soit démontrée l’efficacité  de ces applications et objets connectés aux professionnels. Pour cela, des études académiques avec mesures d’impact, à la fois sur le patient et sur la pratique du professionnel sont à privilégier.

Pour la Professeure Agnès Linglart, également pédiatre endocrinologue à l’hôpital Bicêtre (Kremlin-Bicêtre – Val-de-Marne), il ne fait aucun doute que les outils connectés ont modifié la façon de travailler dans sa spécialité. A tel point qu’elle reconnaît qu’applications et objets connectés s’avèrent utiles dans le suivi et le dépistage de certaines pathologies, notamment les retards de croissance. Pour cette praticienne, les sites d’associations de patients reconnues peuvent aider le professionnel de santé à faire un choix devant l’offre grandissante des applications disponibles.

 

* réalisé en octobre auprès de 1 067 Français âgés de 30 à 55 ans dont 524 parents (étude OpinionWay pour Merck).






Laura Quéré

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vendez-vous plus de vaccins contre la grippe que l’an dernier ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK