16/07/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé est définitivement adopté ce mardi 16 juillet. Mesure phare du projet pour les pharmaciens, âprement discutée à l'Assemblée nationale et au Sénat, la dispensation sous protocole permettant aux officinaux de délivrer sous certaines conditions et selon des arbres décisionnels des médicaments à prescription médicale obligatoire, devient une nouvelle mission. Autres mesures marquantes pour les pharmaciens : la fin du numerus clausus pour les étudiants, la généralisation du pharmacien correspondant, la prescription de certains vaccins sous conditions définies par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ou ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 17/07/2019 à 10:59
    BREZHONEG
    alerter
    Le Droit de sustitution ,ca va bien servir cet eté ! Avec le naufrage de l'usine Famar a Lyon,( seule sur 12 usines a fermer car sa rentabilité negative typiquement francaise oblige a transferer la production) , Mylan par exemple,et d'autres, ,d'apres la Presse etant de gros donneurs d'ordres,risquent d'avoir des soucis.Et comme les ennuis avec le "flux tendu" arrivent quand il y a concours de circonstances.,nous sommes au debut de la Grande Transhumance de l'Eté, qui va multiplier les cadres en vacances et la population par 4 ou 5 autour de certaines officines....deja en rupture en temps normal . Bonnes vacances a ceux qui partent !! ,
  • 17/07/2019 à 11:21
    cf
    alerter
    BREF TRAVAILLER DE PLUS EN PLUS POUR GAGNER DE MOINS EN MOINS..
    TRISTE PROFESSION SERVILE ET DOCILE QUI VA DROIT DANS LE MUR..
    "En acceptant de modifier notre mode de rémunération, nous avons gagné la confiance des députés, des sénateurs et du gouvernement.dixit Bonnefond".. En acceptant de perdre de l'argent devrait on lire..
    L'esprit de sacrifice à des limites..sauf pour nos syndicalistes visiblement plus présents dans les ministères que dans leurs pharmacies
  • 17/07/2019 à 12:18
    Jarod
    alerter
    La fin du num ! Et bien bonne chance aux futurs P5 et D1-D4 quand ils devront accéder aux services cliniques qui sont déjà surchargés !!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK