19/04/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Grippe, épidémie, vaccination, vaccin, couverture vaccinale, expérimentation, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France, Occitanie, Agnès Buzyn, Santé istock

Estimée à 46,8 % et malgré un léger regain au cours de la saison 2018-2019 (+1,2 % chez tous les patients à risque et les plus de 65 ans) après une période de stagnation (- 0,1 point en 2017-2018), la couverture vaccinale contre la grippe est encore « insuffisante » aux yeux d’Agnès Buzyn, déçue, qui s’exprimait jeudi 18 avril à l’occasion de l’ouverture de la semaine européenne de la vaccination. « Ce qui m’inquiète un peu dans ce chiffre, c’est qu’en réalité, nous avons probablement un peu gagné en couverture vaccinale chez la population non cible, parce que le parcours de vaccination était simplifié, mais pas ou très peu, chez les personnes de plus de 65 ans ou l’ensemble de la population cible. »

Voit-on un léger mieux dans les quatre régions expérimentatrices de la vaccination par le pharmacien d’officine ? Peut-être que oui, finalement, d’après les chiffres de Santé publique France dévoilés le 18 avril. Bonnes élèves, avec une progression de la couverture vaccinale au-delà de la moyenne nationale (+ 1,4 %) : l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine, expérimentatrices historiques puisqu’elles sont les deux régions à avoir participé à l'expérimentation dès 2017. Dans les Hauts-de-France et l’Occitanie, expérimentatrices depuis 2018, la couverture vaccinale contre la grippe progresse aussi (respectivement + 1,1 et +1 point), mais moins que la moyenne nationale. C’est oublier que pour la saison précédente, ces régions étaient en perte de vitesse (respectivement -0,8 et -0,2 pour 2017-2018, par rapport à 2016-2017) et reviennent donc de loin.

Pour améliorer les chiffres, le ministère de la Santé a rappelé la simplification du parcours de la vaccination contre la grippe pour tous les patients éligibles, avec une généralisation de la vaccination dans toutes les officines de France pour la saison prochaine, mais également un accès au vaccin auprès des infirmiers et des sages-femmes. « Je compte sur ce reflexe qu’auront nos concitoyens d’aller vers le lieu le plus proche : la pharmacie, leur infirmière en bas de chez eux, la sage-femme ou le médecin », précise Agnès Buzyn. Une autre mesure qui pourrait encore simplifier le parcours : que les médecins et les sages-femmes disposent de doses dans leur cabinet. « Le travail est en cours », a confié la ministre, sans plus de précisions.

Et quant à l’efficacité du vaccin, « modérée » pour la saison 2018-2019, qui peut faire douter de son utilité : « il faut réussir à expliquer que la vaccination antigrippale fait l’objet d’un pari chaque année pour produire un vaccin avant que le virus ne soit en circulation », rappelle la ministre de la Santé.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 23/04/2019 à 06:33
    dede17
    alerter
    Et pour améliorer les chiffres on peut aussi faire en sorte qu’il n’y ait pas de rupture de vaccins au 30 novembre....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Etes-vous favorable au mouvement de grève aux urgences qui sévit actuellement ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK