06/03/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Agnès Buzyn DR

Agnès Buzyn, auditionnée à l’Assemblée nationale le mardi 5 mars pour défendre son projet de loi Santé, s’est prononcée sur la dispensation sous protocole, avancée à nouveau par le député Thomas Mesnier (LREM). 

Si la ministre de la Santé se montre favorable à un rôle renforcé des pharmaciens dans les parcours de santé, elle préfère « plutôt » s’appuyer sur le pharmacien correspondant, dispositif inscrit dans la loi de financement de la sécurité sociale 2019. Et se montre prudente sur la dispensation sous protocole : « Je crois que cette évolution des rôles en termes de prescription doit nécessiter encore un peu de travail avec les différents acteurs des CPTS », en précisant que des négociations sont encore en cours à ce sujet à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam). Traduction : il faut attendre.

Agnès Buzyn se dit être « attentive » à la proposition du député Thomas Mesnier. Elle ajoute : « Je vous propose de poursuivre le travail et les discussions avec tous les acteurs pour être certains que nous aboutissons à un projet concerté et qui ait l’assentiment de l’ensemble des acteurs. »

Ce que font actuellement ordres des médecins et des pharmaciens.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 07/03/2019 à 15:03
    pharmaco2b
    alerter
    il faut attendre qu elle soit elue au Parlement europeen!!! ciao agnes!!
  • 07/03/2019 à 15:43
    gigi
    alerter
    Encore une reculade...
    Oui un jour, non le lendemain.
    Le lobby des médecins passe toujours après que la Ministre a entendu les pharmaciens lui expliquer le bien fondé de cette réforme...
  • 07/03/2019 à 20:34
    pharmaco2b
    alerter
    Moi je m en fouts...la dispensation sous protocole c est tous les jours..24/24..mais ce qui serait bien c est qu une cliente ne vienne pas me casser les couilles a 2h du matin.de garde pour un monuril!!!si elle sait qu elle peut l avoir a 19h30 sans consult ...je dis bravo!!!
  • 08/03/2019 à 07:31
    rab74
    alerter
    d'accord avec pharmaco2b! et si ça peut rassurer les camarades médecins, on marge mieux avec un complément alimentaire qu'avec un monuril, donc, on ne va pas faire exploser les ventes (ça c'est parce qu'on n'est que des commerçants!)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK