28/02/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
prescription Masako Masukawa

Selon France Info, le député Thomas Mesnier (LREM), rapporteur du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé, va déposer un amendement autorisant les pharmaciens à délivrer en urgence des médicaments à prescription médicale obligatoire. Le projet sera discuté à l’Assemblée nationale en mars. Et cette fois-ci, il a de grandes chances d’être adopté, puisqu’il est porté par la majorité.

Au micro de France Info, Carine Wolf-Thal, présidente du conseil national de l’Ordre des pharmaciens, explique : « Ce que nous proposons, c'est que les pharmaciens dans des pathologies qu'on va dire bénignes ou des petites urgences, type cystite, conjonctivite, dermatite inflammatoire puissent délivrer un médicament qui est normalement prescrit par un médecin. » Ce qui encadrerait et sécuriserait une pratique déjà bien répandue pour dépanner les patients. Toutefois, la liste des pathologies et les règles de délivrance restent encore à préciser.

Un amendement similaire avait été débattu en octobre dernier, au moment du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, pour finalement être rejeté. Sous le feu d'une opposition catégorique des médecins.






Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 28/02/2019 à 11:34
    BREZHONEG
    alerter
    Encore une rustine pour colmater la lente deliquescence et les breches de plus en plus visibles du systeme secu+santé.
  • 28/02/2019 à 13:18

    alerter
    Ono Peut connaitre pourquoi les medicins ne veulent pas appuyer cette décision ? En quoi se basent ils?
  • 28/02/2019 à 14:43
    Michou
    alerter
    Certains nous jugent incompétents, certains ne souhaitent pas partager ces tâches, certains ne veulent pas perdre des consultations "simples" qui permettent d'engranger rapidement 25€ pour compenser les consultations plus longues et complexes rémunérées 25 € également.
  • 01/03/2019 à 13:23
    roller33
    alerter
    Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est qu'on nous parle de petite urgence: dermatite, conjonctivite, cystite or il me semble que nous avons déjà à disposition de l'hydrocortisone en vente libre le temps de consulter son médecin ( l'eczéma n' a jamais tué personne ) et que nous avions l' ATEBEMYXINE en conseil ( collyre et pommade ) laquelle a été listée pour éviter les résistances en même temps que toutes les autres spécialités antibiotiques à usage local ( AUREOMYCINE etc.. ). Alors que dire de délister le MONURIL puisque c'est de cela qu'il s'agit si on peut le délivrer à toute personne en faisant la demande ( c'est urgent ! ) : il me semble qu'on marche sur la tête comme dirait l'autre !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK