20/02/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
istock - Thomas_EyeDesign

Le taux de consultations pour syndrome grippal est en nette diminution pour la semaine du 11 au 17 février 2019 (- 23 % par rapport à la semaine précédente selon le Réseau Sentinelles, - 17 % selon SOS Médecins). Pour Santé publique France : le pic épidémiologique a probablement été atteint dans toutes les régions de France métropolitaine.

163 cas graves ont été comptabilisés cette semaine, portant à 1 181 le nombre de cas graves de grippe depuis le 1er novembre dernier. Plus de la moitié des patients (51 %) ont 65 ans ou plus, et la majorité (86 %) présente des facteurs de risque. Par ailleurs, Santé publique France estime qu’environ 2 800 décès tous âges confondus sont attribuables à la grippe, la grande majorité (87 %) étant des personnes âgées de 75 ans et plus. Des données à prendre pour l’instant avec précaution, car en attente de confirmation.






Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK