11/12/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Tétanos istock-AGEphotography

A ceux qui jugent inutile la vaccination contre le tétanos (« on ne meurt plus du tétanos »), le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 11 décembre vient d’apporter un bilan contradictoire : entre 2012 et 2017, 35 cas de tétanos ont été déclarés en France, DOM-TOM inclus (5 en 2012, 10 en 2013, 3 en 2014, 9 en 2015, 4 en 2016 et 4 en 2017), parmi lesquels 8 sont décédés et 12 conservent des séquelles : difficultés motrices, rétractions musculaires… Les personnes âgées (7 personnes sur 10 ont plus de 70 ans) et les femmes (63 %) sont les plus affectées. Trois jeunes garçons de 3, 4 et 8 ans sont également comptés parmi les victimes ; l’un des enfants présentait un carnet de santé avec de fausses déclarations de vaccination.

La contamination s’est effectuée à la suite d’une plaie chronique (ulcères variqueux, souillure sur plaie préexistante lors de travaux de jardinage, moignon d’amputation mal protégé…) ou lors de blessures, le plus souvent minimes (blessure lors de travaux de jardinage ou d’extérieur, chute avec plaie souillée par du matériel ou de la terre, accident…). Toutes les victimes ont dû être hospitalisées dans un service de réanimation.

Le tétanos est une toxi-infection grave, provoquée par une neurotoxine du bacille Clostridium tetani. Après incubation de 4 à 21 jours, la toxine provoque des contractures et des spasmes. La contamination par le tétanos n’entraîne pas d’immunité : « seule une vaccination bien conduite est protectrice », rappellent les auteurs de l’article. Les victimes pour lesquelles le statut vaccinal était connu, n’étaient pas ou mal vaccinées. Selon les auteurs, « tous les cas et décès pourraient être évités par une meilleure application du calendrier vaccinal. »






Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !